Cyborg Kurochan T10, manga chez Pika de Yokouchi ©Pika édition 2005

Cyborg Kurochan T10

Suzuki organise une bataille de boules de neige à laquelle se joignent la plupart de nos amis et, comme d’habitude, qui dit bataille, dit gros problèmes en perspective. Un volume moyen mais qui sait tout de même garder notre intérêt.

L'histoire : L’hiver est arrivé et Suzuki décide donc d’organiser une bataille de boules de neige pour ses élèves de l’école primaire. Au moment de lancer le jeu, Kurochan et Nana débarquent et décident de jouer eux aussi. Si Nana se charge de l’infirmerie, Kuro, lui, prend la tête de l’équipe opposée à celle de Suzuki. Ce dernier décide donc d’intégrer Tchieko de son côté. Kuro lui promet alors de ne pas se servir de sa gatling si elle ne se sert pas de ses pouvoirs. Là-dessus, Gôkun et Mîkun se pointent et demandent à jouer. Malgré des réticences, les deux compères sont séparés et Gôkun se retrouve donc dans l’équipe de Suzuki. La bataille commence à devenir féroce, si bien que Suzuki demande à Tchieko d’utiliser ses pouvoirs discrètement pour le protéger, mais cela ne suffit pas à leur donner l’avantage. C’est alors que Matatabi arrive et décide de jouer contre Kurochan. Les deux chats se lancent alors l’un sur l’autre en déballant leurs armes blanches et c’est donc un duel qui s’ensuit, permettant aux élèves de faire un break. Megumi débarque à son tour dans son camion de pompier et décide de calmer le jeu. Elle prend à son bord les élèves de l’équipe de Suzuki et fonce vers le camp de Kuro. Mais celui-ci a vu venir le coup et fonce vers elle dans le wagon de Nana, avec à son bord le reste des élèves…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Quelle joie de constater que l’auteur nous ressert de nouveau des histoires complètement barrées. Après un précédent volume à l’ambiance plus grave, revoici donc enfin du gros délire. Mais ce volume prend aussi le temps de nous narrer la suite du parcours de jeunesse de Matatabi après que celui-ci ait été séparé de Kurochan. On découvre ainsi comment il a appris à parler, conduire et à devenir menuisier, ce qui n’est somme toute pas banal pour un chat. D’autres chapitres reprennent ensuite à nouveau le personnage de Gorô, qui avait déjà le premier rôle de la plupart des histoires du tome précédent. Ce n’est certes pas le meilleur volume de la série, mais il relance tout de même un intérêt légèrement atténué par le 9ème tome qui avait surtout fait la part belle à l’action au détriment de l’humour. Pour ce qui est des dessins, ils ont toujours ce style si particulier qui a su faire le succès de cette série, aussi bien auprès des plus jeunes, grâce à leur côté très cartoon, que des plus âgés, qui sauront en apprécier le côté décalé. Même si ce tome est loin d’être au top niveau, il serait dommage de s’en priver, d’autant plus que le prochain sera le dernier de la série.

  • scénar dessin


27 août 2007



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.95-5% = 6.6

sur


 Cyborg Kurochan T10, manga chez Pika de Yokouchi ©Pika édition 2005

01 août 2005

Pika

voir la fiche officielle

978284599463X

ado / adulte

Aventure - Action, Humour

Shônen

scénariste
dessinateur
 

Cyborg Kurochan série terminée en France
11 albums parus
série terminée au Japon
11 albums parus Nos chroniques dans cette série :