parution 29 octobre 2014  éditeur Pika  collection Pika shôjo
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller Shôjo

Devil’s lost soul T4

Sorath et sa famille s’installent dans une église qu’ils veulent protéger de l’intrusion des démons. Hélas, leur stratagème n’est pas sans faille. Un volet captivant.


 Devil’s lost soul T4, manga chez Pika de Yuki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2014

L'histoire :

Bien qu’ils auraient pu s’installer dans la « demeure de sang », Sorath, Wraith et Nonoha décident de trouver un autre lieu. En effet, l’endroit est trop marqué de souvenirs douloureux et les démons qui les poursuivent tiennent forcément la demeure à l‘œil. Finalement, le trio s’installe dans une ancienne église située au beau milieu d’un cimetière. Wraith utilise sa magie pour sceller l’endroit et le protéger des démons. Un épais brouillard se lève dans le quartier pour empêcher quiconque de s’y retrouver. Seulement, un jeune homme prénommé Yûji et fan de surnaturel compte bien se rendre dans cette église pour prendre en photo des monstres de légendes urbaines. Il se met donc à suivre Nonoha dont la présence dissipe le brouillard sur son passage...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors qu’on pensait que le récit se concentrerait sur les problèmes d’héritage, Kaori Yuki nous surprend en orientant son histoire sur autre chose. D’un côté, on voit le trio formé par Sorath, Wraith et Nonoha embêté par l’intrusion de personnes inattendues, humains ou non ; de l’autre, la chanteuse Toa devient de plus en plus populaire et une rivale étrange fait son apparition. Si tout finit par se regrouper à un moment, l’intrigue prend le temps de faire monter la tension et d’installer plein de mystères et de faux-semblant : on mord à l’hameçon et on suit le fil de l’histoire avec intérêt. En outre, l’action survient tout du long pour dynamiser efficacement l’ensemble. On retrouve tous les ingrédients d’un shôjo gothique (personnages maudits ou démoniaques, tenues pleines de dentelles) et le résultat est fort sympathique : c’est bien simple, on ne décroche pas de la lecture tant le divertissement est complet. Du bon Kaori Yuki !

voir la fiche officielle ISBN 9782811616304