parution 10 janvier 2018  éditeur Pika  collection Pika shôjo
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Shôjo

Lovely hair T5

Mashiro a fait apparaître le dieu de la beauté pour se battre contre Tajikarao, mais cela ne semble pas être très efficace. Plein d’action pour des résultats décevants.


 Lovely hair T5, manga chez Pika de Toyama
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2018

L'histoire :

Mashiro a réussi à faire apparaître Takeru Yamato, le dieu de la beauté. Toutefois, ce dernier n’impressionne pas du tout Tajikarao, le dieu de la force, qui le frappe sans hésiter. Takeru opte alors pour une version féminine pour se plaindre. Cela fait rire ses ennemis car le travestissement n’est pas du tout une façon de se battre. Tajikarao n’est pas du tout sensible à ses charmes et s’apprête à attaquer de nouveau. Mashiro tente de s’interposer mais, comme elle n’a pas de répondant, Hayate intervient in extremis. Takeru sort alors une épée et explique à Mashiro qu’ils vont faire un rituel...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Mashiro n’est pas au bout de ses peines. D’abord, elle utilise quasiment toutes ses forces pour faire apparaître un nouveau dieu. Ce dernier est un travesti notoire qui adore les belles choses (qui a dit superficiel ?) et ne semble pas vraiment apte à se battre contre le dieu de la force. C’est donc aux personnages secondaires de prendre le relais et de s’affronter. C’est un sacré pêle-mêle parfois difficile à suivre et on regrette la façon dont l’affrontement prend fin : on a l’impression d’avoir perdu notre temps. Puis, la demoiselle se met en tête d’aller à la recherche de sa mère. Là, les obstacles s’accumulent sur le trajet car la mère de la jeune fille est censée être inaccessible. Les choses avancent certes de ce côté, mais on ne parvient pas à accrocher car les problèmes sont à chaque fois trop vite résolus et n’ont donc pas le temps d’installer de la tension. Bref, le récit ne fonctionne pas vraiment bien.

voir la fiche officielle ISBN 9782811640057