parution 12 avril 2017  éditeur Pika  collection Pika Graphic
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Nos yeux fermés

Brute de décoffrage, Chihaya est en colère contre tout le monde. Le jour où elle frappe accidentellement la canne d’un aveugle optimiste, c’est toute sa vie qui change. A lire absolument !


Nos yeux fermés, manga chez Pika de Sasô
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Chihaya n’est pas une demoiselle charmante. Elle passe le plus clair de son temps les yeux froncés, en train de râler. Il faut dire que la vie ne l’épargne pas : elle doit s’occuper de son alcoolique de père et enchaîne les petits boulots ingrats. Ce matin, la jeune femme part en retard en travail. Elle est une fois de plus en colère et marche à vive allure, les sourcils froncés et n’hésitant pas à râler. A la gare, elle se faufile parmi la foule et monte les escalators sans faire attention aux autres. Son pied heurte alors accidentellement la cane d’un aveugle. Mais elle ne prend pas la peine de s’excuser ou d’aider le non-voyant car elle doit absolument monter dans son train. Seulement, cela lui pèse sur la conscience. De son côté, l’aveugle, Ichitarô va chercher à entrer dans sa vie et sa joie de vivre communicative pourrait bien adoucir la jeune femme...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’une a un père alcoolique et enchaîne les petits boulots ingrats et mal payés ; l’autre bénéficie de l’aide de sa tante et communique sa joie de vivre. La première, Chiyaya, a les sourcils froncés, le deuxième, Ichitarô, est aveugle. Deux personnages qui connaissent des difficultés donc, mais qui réagissent de manière opposée. Et, contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est celui qui a un handicap qui inspire la bonté et la joie de vivre chez l’autre. Ce n’est pas uniquement une histoire d’amour, non, celle-ci est presque reléguée au second plan. C’est avant tout une ode à la tolérance et à l’amour, au partage et à l’entraide, et une autre vision du monde. Sans en rajouter dans le misérabilisme ou la surenchère et le pathos, le récit nous dévoile les tracas quotidien d’un aveugle et la façon dont son quotidien en est affecté, entre les infrastructures inadaptées et des personnes parfois mal intentionnées. Malgré cela, Ichitarô ne s’apitoie pas sur son sort, il garde un esprit positif et optimiste, ce qui nous invite à réfléchir sur le sujet avec douceur. C’est également l’occasion de voir qu’il existe des belles choses dans le monde et l’auteur nous donne envie de s’y arrêter pour les contempler. Les dessins sont en plus réalistes et terriblement expressifs, ce qui ne gâche rien. En clair : un manga à acheter « les yeux fermés » !

voir la fiche officielle ISBN 9782811634636