parution 01 mai 2007  éditeur Pika  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour, Sport - Baston Ecchi

Suzuka T1

Monter à la capitale pour intégrer le lycée, Yamato va travailler dans une pension / bains-publics réservée aux femmes où habite celle dont il vient de tomber sous le charme. Un manga dénudé de scénario et complètement destiné à un public masculin.


 Suzuka T1, manga chez Pika de Kouji
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2007

L'histoire :

Yamato quitte sa campagne natale pour intégrer un lycée de la capitale. Dès son arrivée, il se rend sur les lieux pour observer son futur établissement. Il y observe alors la belle Suzuka en train de s’entraîner au saut en hauteur et tombe immédiatement sous son charme. Il arrive ensuite aux bains publics et résidence pour dames tenus par sa tante, où il va désormais habiter et travailler pendant son temps libre. Il y retrouve aussi sa cousine Miho, très entichée de lui. Sa première tâche : nettoyer les bains avant que les premières clientes n’arrivent. Alors que Yamato se prend à rêver des jeunes filles passant du bon temps en ces lieux, Miho vient le rappeler à l’ordre car c’est bientôt l’heure de l’ouverture. A peine a-t-elle fini de le prévenir que 2 des locataires, Megumi la timide aux gros seins, et Saotomé la délurée, font leur apparition en petite tenue. Miho voulant l’empêcher de regarder lui cache alors les yeux mais, en se débattant, Yamato touche un des seins de Saotomé qui lui réclame alors de l’argent pour le « service ». Voulant limiter les dégâts, Miho le pousse afin qu’il sorte des bains mais il trébuche et tombe entre les jambes de Megumi, se retrouvant ainsi dans une position plus que douteuse. C’est ce moment que choisit une autre locataire pour faire son entrée. Il s’agit de Suzuka, la jeune fille que Yamato avait vue plus tôt au lycée…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dès le premier chapitre de cette série, on est fixé : on a affaire à un Love Hina (Pika) version hot. Si dans ce dernier, c’était d’abord l’amour et l’humour qui prévalaient, dans Suzuka c’est plutôt le fan-service servi par une pointe d’humour nécessaire aux situations rocambolesques qui permettent au héros de se rincer l’œil toutes les deux secondes. Même si en trame de fond, l’histoire d’amour entre Yamato et Suzuka est le moteur de l’histoire, il n’en reste pas moins que la plupart des situations sont là pour activer les fantasmes masculins : jeune fille timide qui montre ses seins dès qu’elle boit une goûte d’alcool, jeune fille jouant de ses charmes pour torturer le héros… Il y en a pour tout les goûts et en bonus, elles habitent dans les chambres d’à côté et prennent des bains en commun tout les soirs ! Yamato se retrouve ainsi le seul homme au centre d’un harem de belles jeunes femmes, toutes locataires de la pension / bains-publiques, et dont quelques-unes sont même dans son lycée. La fille sur laquelle il flashe commence par le détester puis par lui trouver des bons côtés. Bref, c’est du copier-coller de Love Hina, mais en beaucoup plus sexy. Un bon point d’ailleurs à ce propos car l’auteur dessine plutôt bien, notamment de très beaux sous-vêtements !

voir la fiche officielle ISBN 9782845997332