parution 14 avril 2010  éditeur Soleil  collection Soleil Manga
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Western Shônen

Deus ex machina T1

Accompagnée de son automate Deus, la jeune Machina arpente le monde pour détruire les travailleurs mécaniques. Une entrée en matière qui laisse dubitatif.


 Deus ex machina T1, manga chez Soleil de Karasuma
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2010

L'histoire :

Machina, une adolescente aux allures de cow-boy, et son automate prénommé Deus arrivent dans une petite ville et questionnent les habitants à propos de travailleurs mécaniques. Seulement, personne ne veut lui parler car tous ont peur de Deus. Agacée, Machina en vient même à frapper un vieil homme qui est tétanisé par la peur, sous le regard des passants qui n’osent pas lui venir en aide. Soudain, Machina est bousculée par un petit garçon qui en a profité pour lui voler un fusil. La demoiselle se dépêche de lui courir après et parvient facilement à l’attraper et le frapper. Un peu plus tard à l’auberge, le propriétaire s’excuse pour le comportement du garçon, Luke, et sert à manger à Machina. Cependant, celle-ci trouve la nourriture infecte et se montre odieuse. Puis, elle leur fait la leçon sur leur silence à propos des travailleurs mécaniques et le propriétaire lui avoue alors la vérité : un certain Carlos Mendes organise des combats contre un travailleur mécanique mais personne ne peut s’y opposer car l’homme contrôle le shérif et ses hommes. Le soir, Machina va retrouver Luke dans sa chambre pour lui dire à quel point il lui fait pitié : s’il veut venger la mort de ses parents, il doit se montrer aussi impitoyable que les automates. Finalement, après un laïus terrorisant, Machina lui laisse un fusil pour qu’il puisse saisir l’occasion de se venger et récupérer sa dignité...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans un monde empruntant au western avec une pointe de fantastique, l’histoire nous fait suivre la parcours de Machina, une jeune file qui travaille avec un automate et parcourt le monde pour détruire tous ces robots que l’on appelle des « travailleurs mécaniques ». Le pitch général ne vole donc pas très haut mais le récit a au moins le mérite de se montrer rythmé grâce à de nombreuses scènes d’action. Hélas, pour l’instant, cela ne suffit pas à soulever un grand intérêt, d’autant que les personnages sont stéréotypés et peu attachants : Machina est une jeune fille pas pudique pour deux sous et complètement sadique, Deus est un robot qui prêche la bible, Luke est un petit orphelin pleurnichard... Les gags sont eux aussi nombreux, surtout grâce à la personnalité dérangée de Machina, mais ceux-ci ont du mal à fonctionner. Les graphismes sont quant à eux un peu plus réjouissants car l’univers western est bien retranscrit, tant dans les décors que les armes ou les tenues des personnages (ces derniers étant par ailleurs charismatiques), les scènes d’action sont assez fluides et les planches bien fournies. En revanche, le fan-service est assez déplacé (Machina est souvent nue mais ce n’est qu’une adolescente pré-pubère) et les personnages ont un peu trop tendance à poser. Cette introduction est donc moyenne mais la suite saura probablement faire décoller l’ensemble, du moins on l’espère.

voir la fiche officielle ISBN 9782302011403