parution 02 décembre 2015  éditeur Soleil  collection Soleil Seinen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Mondes décalés Seinen

Dorohedoro T18

Fujita tente de s’allier à Tetsujô, Noi arrive devant une tour qui pourrait bien ne pas être le magasin central et Ebisu n’en fait qu’à sa tête. Trash, drôle et captivant : bienvenue en enfer !


 Dorohedoro T18, manga chez Soleil de Hayashida-Q
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2015

L'histoire de la série :

Caïman et son amie Nikaidô habitent la ville de Hole et y chassent régulièrement les mages pour les tuer. Ceux-ci résident dans un autre monde et se rendent souvent à Hole pour s’entraîner sur les humains, les tuant ou les transformant en mutants de toutes sortes. Caïman lui-même en est une victime puisqu’il doit son nom à son apparence. Son souvenir le plus ancien remonte au jour où il a croisé un mage dans une ruelle de la ville et où il s’est retrouvé affublé à son réveil d’une tête de caïman. Mais il a aussi gagné la particularité d’être immunisé à la magie et, depuis, il chasse tous les mages qu’il croise, espérant ainsi mettre la main sur celui qui l’a métamorphosé. A chaque nouvelle prise, il recommence le même rituel : il enfourne le visage de sa victime dans sa gueule et la tête d’un homme apparaît alors dans sa gorge et annonce si le mage en question est oui ou non celui recherché.

L'histoire :

Le sortilège de Fujita se dissipe subitement et le mage ne peut donc plus faire croire qu’il est un membre des Yeux-En-Croix à Tetsujô. Ce dernier met immédiatement la main à son sabre pour se défaire de son ennemi. Prêt à tout pour survivre et amener le diablotin d’En à ses amis, Fujita tente le tout pour le tout en proposant un marché à Testsujô : si ce celui-ci coopère, Fujita l’aidera à ressusciter tous ses potes. De leur côté, Noi et ses compagnons arrivent au magasin central mais l’établissement ne correspond pas à la description faite par le prof. Noi a un mauvais pressentiment et commence à craindre qu’ils ne soient pas au bon endroit. Quant à Ebisu, celle-ci s’amuse avec son bras cassé, puis avec le corps de Dokuga et ce qu’il reste d’En...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis le temps, on s’est habitué à voir des scènes violentes, sanglantes - voire gores, dans Dorohedoro. Pourtant, Hayashida-Q parvient encore à nous surprendre avec une surenchère de passages sanguinolents et atroces avec des personnages découpés en morceaux, de la trépanation et des jeux avec des restes de corps humains. Rassurez-vous, le tout est teinté d’un humour macabre qui facilite la lecture et permet même de rigoler devant des passages assez épouvantables. De plus, on a le droit - enfin - à des révélations sur la nature de Caïman, les personnages deviennent tous plus ou moins fous et tout le monde converge au magasin central, nous préparant déjà un à joyeux bordel macabre. Le résultat est à la fois trash, décalé et intéressant : oh yeah !!!!

voir la fiche officielle ISBN 9782302048300