parution 22 juin 2016  éditeur Soleil  collection Soleil Seinen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Mondes décalés Seinen

Dorohedoro T19

Nikkaïdo est sceptique quant à l’identité de Caïman mais accepte de faire route avec lui. C’est alors qu’un diable leur donne une piste pour sortir du magasin. Encore un grand bazar glauque et drôle à la fois !


 Dorohedoro T19, manga chez Soleil de Hayashida-Q
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2016

L'histoire de la série :

Caïman et son amie Nikaidô habitent la ville de Hole et y chassent régulièrement les mages pour les tuer. Ceux-ci résident dans un autre monde et se rendent souvent à Hole pour s’entraîner sur les humains, les tuant ou les transformant en mutants de toutes sortes. Caïman lui-même en est une victime puisqu’il doit son nom à son apparence. Son souvenir le plus ancien remonte au jour où il a croisé un mage dans une ruelle de la ville et où il s’est retrouvé affublé à son réveil d’une tête de caïman. Mais il a aussi gagné la particularité d’être immunisé à la magie et, depuis, il chasse tous les mages qu’il croise, espérant ainsi mettre la main sur celui qui l’a métamorphosé. A chaque nouvelle prise, il recommence le même rituel : il enfourne le visage de sa victime dans sa gueule et la tête d’un homme apparaît alors dans sa gorge et annonce si le mage en question est oui ou non celui recherché.

L'histoire :

Dans le grand magasin central, Nikkaïdo tombe sur Caïman. La jeune femme fonce sur lui pour le prendre dans ses bras car elle est heureuse de le voir. Cependant, au lieu de lui sauter au cou, elle se met à le frapper. Caïman est mort depuis un moment et il ne peut que s’agir d’un imposteur en face d’elle. Nikkaïdo le fixe en s’interrogeant sur son identité. Caïman, lui, fait part de ses derniers souvenirs : force est de constater que les derniers évènements dont il se rappelle datent d’un an. Nikkaïdo décide de ne pas trop se poser de questions pour ne pas avoir mal au crâne et c’est ainsi que le duo se met en route pour aller manger. Ils rencontrent alors un diable qui leur explique que le seul moyen de sortir est de trouver le « couteau de store »...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme prévu, c’est un joyeux (et macabre) bazar qu’il nous est donné de lire ici : d’un côté, Nikkaïdo fait équipe avec Caïman tout en se posant des questions sur lui, les membres de la En Family essayent de rassembler les morceaux de leurs corps et Haze connaît une sorte de problèmes digestion. Bon, les personnages passent beaucoup de temps à parler dans le vide, on vous l’accorde, mais tous convergent une fois de plus au même endroit et cela donne un peu de tension au tout. Mais, surtout, les personnages sont tous tellement cinglés et à côté de la plaque qu’on rigole bien : impossible de ne pas s’amuser des situations et des réactions de chacun. C’est sombre et drôle à la fois, chaotique et bien pensé, rythmé : c’est ça Doroherodo et on aime toujours autant !

voir la fiche officielle ISBN 9782302051157