parution 01 janvier 2006  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Shônen

Gothic Sports T1

Anya veut intégrer un des clubs de sport de son lycée, mais personne ne veut lui laisser sa chance. Elle décide alors de monter sa propre équipe à l’aide de ses amies. Un manga allemand en manque d’originalité mais qui ne demande qu’à s’améliorer.


 Gothic Sports T1, manga chez Soleil de Hage
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2006

L'histoire :

Anya vient d’intégrer un nouveau lycée où les équipes sportives sont les meilleures de la ville, et c’est bien ce qui a motivé son choix. A peine est-elle arrivée qu’elle y retrouve Louise, une amie du primaire. Celle-ci la présente au reste de la classe. Les autres se montrent amicaux, sauf Marie, qui est plutôt agressive, d’autant plus lorsqu’elle apprend qu’Anya veut intégrer l’une des équipes sportives. A l’heure des clubs, Anya va voir celui de basket afin de s’inscrire, mais elle a la mauvaise surprise de découvrir que le capitaine n’est autre que Marie. Celle-ci refuse de l’intégrer, mais Anya lui rappelle qu’elle y est obligée, comme stipulé dans le règlement scolaire. Marie commence à se montrer violente, mais une autre joueuse propose un deal : un match en un contre un où celle qui marque en premier obtient gain de cause. Anya perd, mais décide de ne pas se décourager et d’aller voir le club de foot. Mais elle y découvre que seuls les garçons sont autorisés à jouer par l’entraîneur, et la seule fille du club est sur le banc de touche depuis plus de 2 ans. Après quelques temps, Anya décide de monter sa propre équipe de foot, qui accepterait quiconque se présentera. Mais son équipe, sans attrait particulier, n’attire pas grand monde. Son amie Filiz a alors l’idée de fabriquer des uniformes pas comme les autres…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Même si, dans l’ensemble, ce manga est plutôt bien réalisé, il souffre tout de même de plusieurs défauts, graphiques notamment. Ainsi, même si les personnages sont bien dessinés, ils se ressemblent tous un peu et c’est surtout grâce à leur coupe de cheveux qu’on les distingue. Les décors ne sont pas très présents et, lorsqu’ils le sont, on ne peut pas vraiment dire qu’ils sont le fort de l’auteur. Sur l’ensemble, le dessin reste travaillé, mais certaines planches donnent tout de même l’impression de ne pas avoir été finies (dernières pages du chapitre 3). L’histoire, quant à elle, est assez simple : une jeune fille est motivée pour faire du sport dans un club mais personne ne veut d’elle, alors celle-ci monte sa propre équipe. Pour faire plus « style », on rajoute des maillots gothiques et le tour est joué. Bien sûr, comme dans tout vivier de lycéens, des histoires d’amour se préparent doucement pour rajouter un peu de piquant à l’affaire. Au final, rien de bien original, mais plutôt un manga qui se laissera lire par les plus jeunes ou les moins exigeants. Pour les autres, on attend de voir si la suite s’améliore en termes de graphismes et d’originalité.

voir la fiche officielle ISBN 9782849463531