Valkyria chronicles - Wish your smile  T1, manga chez Soleil de Tokito, Sega ©Soleil édition 2011

Valkyria chronicles - Wish your smile T1

Orphelin peu à l’aise dans la milice, le jeune Mintz va pourtant faire beaucoup d’efforts pour se montrer digne de Julius, son coéquipier froid et distant. Une première moitié de diptyque pas vraiment enthousiasmante.

L'histoire : Il y a sept ans, Mintz n’était encore qu’un petit garçon régulièrement victime de brimades à l’école. Aussi, lorsqu’un jour il rentra à la maison plus tôt que prévu, son grand frère pensa qu’il avait de nouveau eu des soucis. Mintz n’eut même pas le temps de lui expliquer qu’il n’y avait pas cours l’après-midi à cause de l’armée de l’empire car la maison familiale fût à ce moent la cible d’un bombardement. Seul survivant de cette tragédie, Mintz fût placé quelques années en orphelinat avant d’être enrôlé dans la milice de Gallia, en tant que soldat de renfort de la 7ème escouade. Cependant, le jeune homme n’est pas du tout à l’aise sur le terrain et la moindre explosion le fait sursauter. Du coup, lorsqu’il se retrouve en binôme avec Julius, un tireur d’élite froid et distant qui lui a sauvé la vie alors qu’il tentait de déserter, il va alors essayer de se montrer digne de ce dernier...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  AprèsGallian chronicles, voici un nouveau titre dérivé du jeu vidéo Valkyria chronicles et intitulé Wish your smile. En deux volumes, celui-ci nous invite à suivre l’histoire de Mintz, un darcsen orphelin qui a du mal à trouver sa place dans la milice, notamment auprès de son binôme qui se montre très froid et distant. Entre le bombardement de sa famille, des collègues peu enclins à sympathiser et un corps gringalet, la vie de Mintz est trop emprunte de pathos pour captiver : le caractère pleurnicheur et trop enfantin du jeune homme en font quelqu’un de peu attachant qu’on a plus envie de claquer qu’autre chose. Néanmoins, le scénario n’est pas complètement dénué d’intérêt car on découvre l’entraînement de la milice, ainsi que la discrimination du peuple darcsen qui est assez bien traitée. Graphiquement, le visuel est fidèle au jeu et on reconnaît sans peine les personnages qui ne manquent pas d’expressivité. Le découpage est dynamique et les décors ne manquent pas de détails, mais on regrette que le tramage n’ait pas toujours un bon rendu et que certaines scènes d’action manquent de fluidité. Un diptyque très moyen donc, à réserver aux fans du jeu, et encore...

  • scénar dessin


6 avril 2011



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 7.95-5% = 7.55

sur


 Valkyria chronicles - Wish your smile  T1, manga chez Soleil de Tokito, Sega ©Soleil édition 2011

16 mars 2011

Soleil

Soleil J-Video

voir la fiche officielle

9782302017252

ado / adulte

Aventure - Action, Heroic-fantasy, Mondes décalés

Shônen

scénariste
 

scénariste
dessinateur
 

Valkyria chronicles - Wish your smile série terminée en France
2 albums parus
série terminée au Japon
2 albums parus Nos chroniques dans cette série :