parution 30 novembre 2016  éditeur Soleil  collection Soleil Gothic
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique, Fantastique - Etrange Shôjo

Wild love T4

Yuzuki est la princesse des loups : Shiiro vole à son secours pendant qu’Eijiro s’en prend à elle. Navrant, une fois de plus.


 Wild love T4, manga chez Soleil de Miura
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2016

L'histoire :

Eijiro a kidnappé Yuzuki car il sait que la demoiselle est en fait la princesse des loups et il convoite ses pouvoirs. L’homme ne sait pas vraiment en quoi consistent les pouvoirs de Yuzuki mais compte bien le découvrir. Pour cela, il ligote la demoiselle et commence à la toucher. Celle-ci a beau crier qu’elle ne sait rien, Eijiro ne prête pas attention à ses lamentations... De son côté, Shiiro sait que Yuzuki a été enlevée : lui et tous ses amis foncent donc vers le lieu de détention de la belle. En chemin, il réalise que tout désigne Yuzuki comme la princesse des loups...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les trois premiers volumes étant pathétiques, est-il besoin de vous préciser que celui-ci l’est tout autant ? La première partie est un condensé de mauvais goût avec un Eijiro qui viole Yuzuki, cette dernière qui ne semble pas perturbée par la chose et trouve son agresseur trop mignon en chien, Shiiro qui ne pense qu’à lui faire l’amour... Yuzuki n’est pas crédible, ces messieurs ne pensent qu’avec leur entrejambe et les personnages sont tous plus horripilants les uns que les autres. La seconde partie amorce quant à elle un début de scénario avec un retour aux sources pour Yuzuki. Hélas, l’auteur semble encore chercher son intrigue et rien ne se passe : la demoiselle rentre chez sa grand-mère et c’est tout. On est déconcerté par un tel vide scénaristique. En résumé : c’est nul !

voir la fiche officielle ISBN 9782302056428