Brother x brother T1, manga chez Taïfu comics de Kisaragi ©Taïfu comics édition 2012

Brother x brother T1

A la mort de son père, Sôichirô se retrouve obligé de cohabiter avec deux frères qu’il ne connaissait pas et qui couchent ensemble. Une introduction peu convaincante.

L'histoire : Sôichirô, un acteur en devenir, vient d’apprendre que son père qu’il n’a pas vu depuis huit ans est mort. Mais ce n’est pas la seule nouvelle surprenante car il découvre au passage qu’il a deux demi-frères aînés et qu’ils vont devoir cohabiter ensemble dans la maison du défunt : celui qui tiendra le plus longtemps dans ces lieux en deviendra ensuite l’unique hériter. La situation est rapidement un enfer pour Sôichirô car ses deux frères ne font jamais le ménage et se montrent passablement autoritaires et détestables. Mais il prend son mal en patience car il ne veut pas céder la maison à ces deux garçons qu’il n’a jamais vus. Un soir, en rentrant à la maison après une audition qui ne s’est pas très bien passée, Sôichirô entend des bruits dans la cuisine. Il va voir de quoi il s’agit et aperçoit ses deux frères collés l’un à l’autre et qui commencent à faire l’amour...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Déjà découverte avec Gate et Do you know my detective ?, Hirotaka Kisaragi nous présente une nouvelle série mettant en scène trois séduisants demi-frères vivant sous le même toit dans l’espoir que celui qui tiendra le plus longtemps en ces lieux hérite de la maison de leur défunt père. La mangaka avoue aimer les histoires entre frères et les situations troublantes que cela génère, ce qui explique le choix d’un tel synopsis. Toutefois, on reste assez perplexe sur les conditions qui obligent les trois jeunes hommes à vivre ensemble : un testament les contraignant à se supporter ne paraît pas crédible un seul instant et la domination flagrante de l’un d’eux donne une ambiance malsaine. De plus, les personnages ne sont que moyennement attachants car trop soumis ou trop imposants. Leur malaise vis-à-vis de leur père leur donne heureusement une touche de profondeur car on a envie de savoir ce qu’il s’est vraiment passé dans la vie de ce dernier, et l’univers du cinéma qui les relie tous est assez intéressant. Pour ce qui est des graphismes, on a le droit à des planches assez fournies (parfois trop) et dynamiques parmi lesquelles évoluent des personnages élancés et expressifs. Au final, ce premier volume est assez moyen : on espère donc que la suite fera évoluer le récit de façon intéressante.

  • scénar dessin


27 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 8.99-5% = 8.54

sur


 Brother x brother T1, manga chez Taïfu comics de Kisaragi ©Taïfu comics édition 2012

30 mai 2012

Taïfu comics

Taïfu yaoï

voir la fiche officielle

9782351806029

ado

Erotique, Sentimental

Yaoï

scénariste
dessinateur
 

Brother x brother série terminée en France
5 albums parus Titre en VO : Kyoudai Gentei! Brother x Brother
Nos chroniques dans cette série :