parution 01 mai 2008  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu Ecchi
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Sentimental Ecchi

Change Hi Fu Mi T5

Avec l'arrivée de Ginga, Hino et Tsukishima, Kosukegawa se retrouve entouré de trois combattantes de plus ! Début d'un nouveau cycle rafraîchissant par ses nouveautés.


 Change Hi Fu Mi T5, manga chez Taïfu comics de Sakaguchi, Iwasawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Taïfu comics édition 2008

L'histoire de la série :

Kosukegawa est un otaku fan des héros de type « Kamen Reder ». Il tombe un jour sur une de ses camarades de classe, Motoko, en train de se faire prendre à partie par un playboy prêt à la violer dans une ruelle. Mais, alors que le garçon faible et sans talent ne sait pas quoi faire pour l’aider, la jeune fille timide et effacée change soudain de caractère pour devenir une combattante sûre d’elle, capable de mettre à mal n’importe quel agresseur. En fait, la jeune fille a été élevée par trois grands experts en techniques de combat et ses entraînements intensifs l’ont poussée à se forger trois autres personnalités qui refont surface lorsqu’elle est en danger : Hibiki, Fujiko et Mikiro. Depuis ce jour, Kosukegawa n’a d’yeux que pour sa nouvelle amie et celle-ci voit en lui son confident…

L'histoire :

Ayant subtilisé le costume de monstre du tournage amateur que réalise le club de Kosukegawa, Tsukishima attaque Motoko pour vérifier si la jeune fille sait bien se battre comme elle le soupçonne. Après avoir été déconvenue, Tsukishima s’enfuit, Motoko à ses trousses, mais chute sur une cage à lapin où une jeune fille nourrissait tranquillement les animaux. Pendant que Motoko continue de poursuivre leur camarade costumée, Kosukegawa s’arrête pour voir si la jeune fille aux lapins va bien. En discutant avec elle, il se rend alors compte que celle-ci, Hino, une élève fraîchement arrivée, est elle aussi fan des séries des Kamen Reder. Il lui promet de lui prêter des épisodes qu’elle a ratés lorsque celle-ci avait quitté le Japon pour aller vivre à l’étranger et Hino le remercie alors chaleureusement. C’est à ce moment qu’arrive Motoko et cette dernière est troublée par la scène…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Mettant en scène de nouveaux personnages féminins adeptes du combat, ce tome apporte un peu de renouveau à l’histoire. En plus de Motoko, gravitent maintenant autour de Kosukegawa Ginga, une jeune étrangère venue au Japon pour retrouver une guerrière puissante, Tsukishima, une élève d’origine étrangère qui pourrait bien correspondre à ce profil, et Hino, une jeune fille qui cache plutôt bien son jeu. Centré sur les combats et la présentation des nouveaux personnages, ce cinquième volume met de côté l’aspect ecchi et nous offre à la place de nombreuses scènes d’action et quelques rebondissements assez inattendus. Contrairement au tome précédent, l’édition fait ici de nouveau montre d’une qualité douteuse avec quelques pages au moirage raté donnant un aspect flou aux planches. En contrepartie, un mini poster couleur est fourni en première page comme cela est parfois le cas dans les éditions japonaises. Les dessins de l’auteur sont plutôt bon et les scènes d’action très lisibles, mais l’on regrette un peu le manque de décors. Les gags sont sympathiques, les filles aussi, l’histoire est divertissante et l’action est au rendez-vous. Au final, ce nouveau volume rempli son contrat : nous divertir.

voir la fiche officielle ISBN 9782351802328