parution 21 février 2019  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu Yuri
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique Yuri

Citrus T8

Yuzu se voit offrir une opportunité très alléchante pour partir en voyage avec Meï sans dépenser trop d’argent. Un tome où il ne se passe pas grand-chose.


 Citrus T8, manga chez Taïfu comics de Saburouta
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Yuzu n’a pas vraiment envie de faire ses devoirs et préfère faire une sortie shopping avec Harumin. Toutes deux se promènent donc en ville et passent du bon temps. Au détour d’une rue, elles sont interpellées par Matsuri qui leur demande d’entrer sans le salon de thé où elle travaille. Elle leur explique que son patron a une pension en campagne et qu’elle aimerait y aller avec elles et leurs amies. Bien que cela semble louche, Yuzu est tout de même tentée : il n’y aura pas à payer le logement ni le transport, ce qui lui permettrait de faire un voyage avec Meï. Yuzu accepte l’invitation mais doit convaincre sa sœur de venir...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Meï et Yuzu sont invitées à passer quelques jours en pension avec d’autres filles qu’elles connaissent plus ou moins. L’occasion de créer des moments de complicité, voire des rapprochements physiques ? Dans le fond, il y en a bien quelques-uns mais ceux-ci ne sont pas extraordinaires pour autant, on ne voit presque rien et les relations des demoiselles n’évoluent pas vraiment non plus. Du coup, eh bien on s’ennuie rapidement et on se dit que l’intégralité du tome aurait pu tenir en deux chapitres. Le récit propose bien quelques scènes de baisers torrides mais cela n’est vraiment pas suffisant, de même que les quelques regards mystérieux ne vont pas très loin. Heureusement que les dessins sont en revanche toujours aussi charmants, cela sauve (un peu) les meubles. Bref, on est déçu, cela manque de piquant et de consistance !

voir la fiche officielle ISBN 9782375961176