parution 29 novembre 2012  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu yaoï
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique, Guerre Yaoï

Maiden rose T1

Sur le champ de bataille, le général Taki ne doit pas uniquement mener ses hommes à la victoire : il subit aussi les assauts sexuels d’un de ses colonels. Un contexte original pour un résultat décevant.


 Maiden rose T1, manga chez Taïfu comics de Inariya
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Taïfu comics édition 2012

L'histoire :

En l’an 1928, le royaume d’Eurote rompt un traité centenaire et envahit Dheedene. L’équilibre entre les nombreux pays qui constitue le continent est si fragile que, malheureusement, la guerre atteint peu à peu tous les pays. Sur le champ de bataille, la section Maiden Rose connaît de nombreuses victoires grâce à son meneur, le général Taki. Ce dernier est aussi beau que fier et constitue un véritable symbole pour les soldats. Klaus, qui est colonel, n’est quant à lui pas bien vu par ses supérieurs car il se comporte comme un chien enragé. Cependant, il voue une fidélité et une loyauté inconditionnelles au général Taki dont il est le « chevalier » personnel. Ce que tous ignorent, c’est pourquoi Taki a tenu à ce que Klaus soit son serviteur attitré et que le colonel viole régulièrement le général...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Reprenant le nom de la section de l’armée à laquelle appartient ses personnages, Maiden Rose nous raconte l’histoire d’amour entre deux militaires qui se battent ensemble sur le front. Le synopsis paraît assez intéressant et original car on n’a pas l’habitude de lire des yaoï< /i> qui se situent en pleine guerre : on ne connait pas tout l’historique des pays, mais le combat fait rage et on sait que le conflit qui a lieu est international. Les scènes de champs de bataille sont assez nombreuses, ce qui en déroutera plus d’un de par la violence qui en découle. Cependant, la guerre ne fait pas tout et on suit donc l’histoire tumultueuse du fier et beau général Taki avec son serviteur, le violent colonel Klaus. Là, il n’y a rien de bien original : Klaus est amoureux de Taki qu’il force à coucher avec lui, les sentiments étant réciproques mais Taki étant trop fier pour l’admettre. Au-delà du côté classique, on est déçu par cette relation qui ne présente pas d’intérêt et dont les protagonistes ne sont pas attachants du tout : entre un violeur transi et un soumis qui ne proteste pas beaucoup mais tente de rester fier, il n’y a pas grand-chose à sauver. Graphiquement, le rendu est plus agréable que le scénario. La mise en page est en effet dynamique, les scènes d’action et les passages coquins sont fluides, les personnages sont charismatiques... Hélas, cela ne rend pas pour autant l’ensemble indispensable, loin de là...

voir la fiche officielle ISBN 9782351806906