parution 01 juillet 2010  éditeur Tonkam  collection Tonkam Young
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T27

La mission en Italie est un véritable carnage : quelle que soit l'équipe, les pertes s'enchaînent rapidement. Un volume surprenant qui annonce le début de la fin.


 Gantz – 1e edition, T27, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2010

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

La mission en Italie se passe très mal : les statues animées ont juste besoin d’effleurer les gantzers pour les blesser. Bras, jambes, oreilles... ce sont des morceaux de joueurs qui volent un peu partout ! Un des gantzers de Tokyo rencontre un joueur d’une autre équipe, japonais lui aussi, qui lui affirme qu’il y a des gantzers de toutes les nationalités, ce qui confirme donc la rumeur selon laquelle cette mission serait la dernière. De son côté, Inaba est encerclé par des angelots et se dit que sa dernière heure a sonné. L’un des monstres lui arrache deux doigts avec une facilité déconcertante quand des tirs éclatent : il s’agit de M. Suzuki qui est venu lui prêter main forte. Hélas, le renfort ne dure pas longtemps car les angelots se rebiffent et quatre d’entre eux démembrent M. Suzuki. En voyant l’homme à terre, Inaba est sous le choc mais décide le venger. Il se saisit de l’arme de M. Suzuki et se met à tirer sur les créatures. Le carnage fait rage de toute part dans la ville et semble sans fin...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si on pouvait se plaindre que les choses n’avançaient pas vraiment dans les derniers volumes, celui-ci fait clairement bouger les choses. Le premier tiers se contente certes de nous dévoiler la mission en Italie qui, en plus d’être un carnage en bonne et due forme, s’annonce comme étant la dernière pour les gantzers. Puis, une fois cet épisode terminé, de nombreux rebondissements ont lieu car plusieurs personnages ont 100 points et leur choix dans le menu nous réserve une surprise de taille. Enfin, le dernier tiers se passe dans plusieurs pays : on en apprend plus sur la fabrication de Gantz en Allemagne et la fameuse « Katastrophe » est en à ses débuts sur toute la planète, nous promettant déjà une suite explosive. Les graphismes sont quant à eux toujours excellents, les décors et monstres étant particulièrement réalistes, sans oublier quelques pages couleurs vers la fin du tome. A noter que ce volume existe aussi dans une édition limitée qui s’accompagne du Gantz covergirls, un recueil des illustrations de chapitre pour faire le plein de jolies filles très dénudées. En tous cas, les choses avancent enfin et on a hâte de lire la suite.

voir la fiche officielle ISBN 9782759503674