parution 04 décembre 2013  éditeur Tonkam  collection Tonkam Young
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T37

Un extra-terrestre géant attaque les gantzers : après avoir décimé les américains, il réclame que Keï Kurono vienne se battre contre lui. Un final bâclé.


 Gantz – 1e edition, T37, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

A bord du vaisseau spatial, un extra-terrestre géant se met à attaquer les gantzers. C’est l’équipe américaine qui se charge de l’arrêter mais les humains sont vite dépassés : ils se font écraser, balancer et broyer par la créature. Devant le massacre, une partie des gantzers japonais demande à être envoyée ailleurs. Sur Terre, tout le monde suit l’action en direct sur les écrans géants en ville. Les humains sont catastrophés car ils voient leur dernier espoir disparaître. Après s’être débarrassé de ses adversaires, l’extra-terrestre attrape un journaliste et, face à la caméra, demande à ce que Keï Kurono vienne lui faire face. Celui-ci acceptera-t-il de laisser une fois de plus Taé tout seule et de livrer le dernier combat ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ca y est, le dernier volume de la série est enfin arrivé ! Son fil conducteur : le combat final contre un extra-terrestre géant. Si ce n’est pas forcément une mauvaise idée en soi, le déroulement de l’affrontement est en revanche saccadé et entrecoupé de longueurs qui gâchent le rythme. Ainsi, entre Kurono qui attend avant de se lancer dans la bataille, Taé qui pleurniche tout le temps, et les plans sur les messages des internautes et sur les populations, tout cela ne fait que ralentir le tout. Cela n’apporte rien de neuf et le combat est sans cesse coupé, de sorte qu’on ne parvient pas à s’immerger dans l’action. Cela est d’autant plus décevant que cela faisait un moment qu’on attendait de voir l’extra-terrestre géant à l’œuvre. Du coup, le final ne se montre pas aussi impactant qu’il aurait dû et l’histoire se termine sans marquer le lecteur. En bonus, on a le droit à une petite interview du mangaka qui nous explique avoir livré le Gantz qu’il voulait sans prendre en compte les avis de qui que ce soit, et l’influence d’un animé intitulé Zambot 3 sur son titre : moyennement intéressant mais bon... Au final, Gantz n’aura pas su tenir ses promesses jusqu’au bout : certes, c’est très beau, mais cela fait un moment que le récit nous a laissés sur le bord de la route.

voir la fiche officielle ISBN 9782759511440