parution 01 août 2003  éditeur Tonkam  collection Tonkam Frissons
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T4

Kurono doit s'affranchir d'une nouvelle mission de Gantz : il a cette fois-ci oublié sa combinaison et se retrouve à affronter des ennemis surpuissants. Une série au suspense haletant se poursuit…


 Gantz – 1e edition, T4, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2003

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

En réussissant la mission des martiens-poireaux, les survivants ressuscitent et leurs vies semblent quelques peu fades pour certains. Ils constatent également des choses pour le moins étranges. Ainsi, Keï Kishimoto était décédée en se suicidant (!). Or, contrairement aux autres, elle voit une autre « elle » vivre sa vie et qui a survécu à sa tentative. Désemparée, elle trouve refuge chez Kurono. Celui-ci est très attiré par la jeune femme aux proportions généreuses, mais celle-ci n’a d’yeux que pour Kato. Harcelé par ses camarades de classe, Kurono découvre que la combinaison peut être utilisée en dehors de la dimension de Gantz et se pose en redresseur de torts. A peine rentré chez lui, il est à nouveau téléporté dans la pièce de Gantz où il retrouve Kato, Kishimoto et Nishi. Ce dernier est un collégien qui pratique ce « jeu » depuis quelques temps et connaît quelques-uns des mystères de Gantz. Tout le monde se prépare, quand Kurono est à nouveau téléporté, mais sans sa combinaison qu’il n’a pas eu le temps de mettre. Il se retrouve alors en face de l’ennemi désigné : le martien Tanaka, qui est toujours accompagné de petits oiseaux étranges. Nishi débarque alors et se bat contre l’objectif désigné par Gantz. Seulement, cela ne se passe pas comme prévu et la combinaison émet un liquide étrange…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Gantz propose déjà sa 2e mission et multiplie les faux semblants tout comme les fausses pistes. Kurono arrive dépourvu de sa combinaison devant l’ennemi, ce qui donne d’entrée une pression au lecteur. En effet, les précédents volumes ont déjà montré que le mangaka n’hésite pas à faire saigner ses personnages. La peur de voir Kurono mourir se fait de plus en plus présente. Violents et malsains, les dessins d’Hiroya Oku sont toujours aussi bien réalisés et l’utilisation de l’informatique est à nouveau réussie, accordant beaucoup de relief aux décors. L’auteur se complaît de nouveau à nous dévoiler son héroïne sous tous les angles, ce qui attribue un caractère légèrement moite à la lecture. Le scénario est rythmé et présente de nombreux rebondissements. Les personnages ainsi que leurs caractères sont bien développés, ce qui nous permet d’observer les réactions de tout un chacun et ce qui rend la lecture immersive. Ce 4e volume continue l’aventure avec brio et passionne de plus en plus.

voir la fiche officielle ISBN 9782845803251