parution 01 juin 2008  éditeur Tonkam  collection Tonkam Frissons
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T22

Kato doit faire face aux monstres mais aussi à une nouvelle équipe de gantzers assez spéciale. Beaucoup d'action dans ce tome, mais bien peu de révélations.


 Gantz – 1e edition, T22, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2008

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

Kato assiste à un véritable carnage dans la ville d'Osaka : des monstres sont là par dizaines et font de nombreuses victimes. En voyant une famille attaquée par l'un d'entre eux, et pas le pus petit, il se rue à leur aide et arrive à éliminer cette étrange bestiole. Une gantzer d'Osaka s'approche alors de Masaru et se présente : Anzu est son nom. Elle l'interroge sur sa réelle motivation et se moque de lui lorsqu'il annonce vouloir aider les gens et ressusciter son ami Kurono, et le surnomme même le « martien faux-jeton ». Kato décide pourtant de continuer à chercher les survivants et retrouve un couple de personnes âgées protégeant un petit garçon. Trois gantzers sont déjà en train de s'en occuper mais se font piéger par le monstre qui les oblige à s'enfuir. Anzu, qui l'avait suivi, s'en rend compte et choisit de l'aider mais, après quelques instants, celle-ci se fait capturer elle aussi. Finalement, Kato arrive à en venir à bout mais non sans peine. Libérant Anzu, ils se rendent quelques rues plus loin et voient un nouveau monstre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Hiroya Oku joue avec nos nerfs ! Nouvelle ville, nouveau héros (pas vraiment), nouvelle équipe de gantzers, nouveaux adversaires... De nombreuses nouveautés mais un récit qui progresse bien peu : avec autant de tomes, on espérait voir la série se révéler moins avare en révélations à ce niveau. Certes, on a appris beaucoup de choses précédemment mais l'on a clairement envie de voir le scénario se resserrer autour des personnages et des mystères de la sphère noire plutôt que sur des combats assez longs. Cela n'empêche pas ces derniers d'être prenants, voir oppressants, et surtout toujours aussi bien mis en scène. Les monstres ou martiens (on finit par ne plus savoir vraiment) bénéficient d'un design réussi et d'un souci du détail appréciable. La fin du tome nous rassure tout de même en annonçant qu'un seul monstre peut rapporter cent points à lui tout seul, de quoi faire, peut-être, ressusciter Kurono... Cette série se lit toujours avec un véritable intérêt, chaque tome étant toujours très attendu, mais on a parfois l'impression que le scénario peut s'étirer inutilement en longueur. Espérons que cela ne soit pas le cas car, jusqu'ici, Gantz est une expérience unique.

voir la fiche officielle ISBN 9782759502011