parution 25 mars 2009  éditeur Tonkam  collection Tonkam Frissons
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T24

Un monstre géant composé de corps féminins s'attaque aux gantzers et il est plutôt coriace. Violence à outrance pour un scénario qui ne progresse pas.


 Gantz – 1e edition, T24, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2009

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

Les femmes nues se sont rassemblées et se mettent à former une énorme masse autour de Shimaki. L’ensemble devient de plus en plus grand jusqu’à prendre la forme d’une femme géante. Cette dernière porte ses mains à sa bouche et y recrache la tête du jeune homme qu’elle vient de tuer à l’intérieur de son corps. Un autre des membres de Gantz qui assistait à la scène tente de s’enfuir mais, malheureusement pour lui, il se fait absorber par le monstre. En regardant toutes les poitrines qui l’entoure, le jeune homme refuse de mourir et tente de sortir de la masse en s’agrippant aux corps qui le compose. Il arrive à faire surface sur le visage de la géante et en profite pour s’offrir une fellation. Une fois qu’il a éjaculé dans la bouche, il est éjecté par le monstre qui recrache en même temps sa semence. Le jeune homme est rattrapé par un de ses coéquipiers avant de toucher le sol mais il lui manque la moitié des jambes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bien que l’action soit au rendez-vous, ce volume se montre assez décevant au niveau scénaristique. Tout d’abord, l’histoire n’avance pas vraiment, voire pas du tout, à quelques blessés graves près, et les combats s’éternisent de plus en plus car les monstres semblent se régénérer à l’infini. De plus, l’auteur pousse encore plus loin les limites du côté glauque et violent de son récit (entre le coup de la fellation et les membres déchiquetés des personnages à tout va) et on se demande vraiment si ce n’est pas tout simplement un malade mental. Au final, on commence à avoir de sérieux doutes sur le dénouement final de l’histoire et la désagréable sensation que la série pourrait continuer longtemps à nous abreuver en combats à rallonge. Ce sont en fait les graphismes époustouflants qui nous captivent et le rythme qui s’en dégage nous tient tout de même en haleine. Espérons que les choses se bousculent un peu plus par la suite sous peine de nous lasser.

voir la fiche officielle ISBN 9782759502684