Ludwig revolution T3, manga chez Tonkam de Yuki ©Tonkam édition 2008

Ludwig revolution T3

Abandonnés par leurs parents, les jeunes Hansel et Gretel trouvèrent refuge dans une maison en pain d'épices. Un troisième volume toujours de bonne qualité.

L'histoire de la série : Désespéré par l’attitude débauchée de son fils Ludwig, le roi décide de bannir le prince du royaume. Celui-ci ne sera autorisé à revenir que lorsqu’il aura trouvé une princesse à épouser. Accompagné de son fidèle valet Wilhelm, Ludwig part alors à la recherche de sa future femme.

L'histoire : Lorsqu’il était enfant, le prince Ludwig rencontra un frère et une sœur, respectivement nommés Hansel et Gretel. Ces derniers lui contèrent alors leur histoire : issus d’une famille très pauvre, leur mère avait obligé leur père à les abandonner dans la forêt. Les deux enfants ont alors voulu retrouver le chemin de la maison, mais ils ont seulement réussi à se perdre. Au bout de trois jours sans manger, Gretel commença à atteindre ses limites, elle n’avait plus de force et ses problèmes de vue n’arrangeait pas les choses. Mais la jeune fille voulait encore croire aux anges et son grand frère était prêt à tout pour la protéger. Hansel finit par trouver une maison ayant l’air d’être faite en pain d’épices. Mais Gretel perdit connaissance avant d’y entrer, ce qui l’empêchât de voir son frère conclure un odieux pacte avec la propriétaire. A son réveil, Gretel était dans un lit douillet et son frère l’accueillit avec du pain et du lait. La propriétaire était une très belle jeune femme et Gretel se persuada qu’elle était un ange. Mais, bizarrement, son frère obéissait à la femme au doigt et à l’œil…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Dans ce troisième volume, il y a moins de contes détournés qu’à l’accoutumée (seulement deux), mais pas les moindres puisqu’il s’agit d’Hansel et Gretel et Cendrillon. Si le premier n’occupe qu’un seul chapitre, on retrouve cependant les deux personnages principaux dans la deuxième histoire, tout comme le petit chaperon rouge qui fait régulièrement des apparitions durant le périple de Ludwig. La mangaka continue de nous montrer les contes d’une manière à la fois sexy et encore plus tragique que les versions originales, mais les gags sont un peu moins drôles que d’habitude à force de répétition. En tous cas, l’intrigue est très bien menée et on se délecte de cette lecture. Les graphismes y sont aussi pour beaucoup : les personnages sont beaux et sexy et les vêtements pleins de dentelle et de froufrous. Le tramage est utilisé avec abondance, mais jamais trop, et les décors sont soignés malgré une présence relativement limitée. En tous cas, une chose est sure : Ludwig Revolution est à ce jour l’un des meilleurs titres de Kaori Yuki et est donc, vivement recommandé.

  • scénar dessin


28 janvier 2008



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 5.95-5% = 5.65

sur


 Ludwig revolution T3, manga chez Tonkam de Yuki ©Tonkam édition 2008

01 janvier 2008

Tonkam

Tonkam Shôjo

voir la fiche officielle

9782759500857

ado / adulte

Conte - Féerie, Sentimental

Shôjo

Ludwig revolution série terminée en France
4 albums parus
série terminée au Japon
4 albums parus Nos chroniques dans cette série :