parution 01 juin 2005  éditeur Carabas  collection Réservoir
 Public ado / adulte  Thème Policier

Assassination T1

Je déteste le ma-jong

Un flic américain trimballe ses peines de coeur et ses états d'âme dans les bas fonds new-yorkais. Un polar à l’humour noir, dans la lignée du Tueur…


 Assassination T1 : Je déteste le ma-jong (0), bd chez Carabas de Vervisch
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Carabas édition 2005

L'histoire :

"Il pleut sur ma décapotable. Je tire sur ma clope comme pour mieux respirer. C'est toujours comme ça quand je tue quelqu'un, après j'ai l'impression d'étouffer". Alex Dinorizzi est un flic New Yorkais qui refuse d'utiliser une voiture de fonction et utilise sa vieille Cadillac sans téléphone. Il mène ses enquêtes de manière un peu trop radicale pour sa hiérarchie, qui aimerait le laisser en dehors des affaires délicates auxquelles tout le gratin de la ville semble mêlé. En tirant les fils d’un meurtre – apparemment – anodin d'une prostituée, il se retrouve embarqué dans une histoire de mafia chinoise qui le dépasse...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En décidant de voler de ses propres ailes (scénario et dessin), Frédéric Vervisch (également dessinateur de Plus Jamais ça sous la plume de Jean-David Morvan) construit une histoire simple et efficace de policier dur à cuire qui semble décider à mener à bien son affaire coûte que coûte. La grande force de cet album réside dans un graphisme semi réaliste (on pense à Soda ou aux personnages de Baru) aux noirs et blanc superbes, et dans une grande maîtrise de la narration (belle efficacité du découpage). Les réflexions pseudo philosophiques ou carrément drôles du personnage (en voix-off) sur ses problèmes de coeur ou sur le genre humain en général, rappellent carrément Le Tueur de Jacamon et Matz, qui est probablement la référence la plus directe de cet album. Mais le plaisir de lecture est réel (bien que l'album se lise un peu vite) et on attend la sortie du tome 2 avec impatience.

voir la fiche officielle ISBN 9782914203982