parution 01 novembre 2007  éditeur Dupuis  collection Expresso
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Humour

Comme tout le monde

Jalil, consommateur infaillible, devient cobaye à son insu d’un institut marketing. Un « Truman show » à la française, déjà sorti en film, astucieux et pertinent malgré quelques carence formelles…


Comme tout le monde, bd chez Dupuis de Renders, Lapière, Spiessert, Mathilda
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2007

L'histoire :

Jalil, un quidam parmi tant d’autre, est le grand vainqueur trimestriel du jeu télévisé « Comme tout le monde ». Le principe est simple : il s’agit de trouver ce qu’une majorité de citoyens répond à diverses questions de société, selon des sondages d’opinion. Incollable en la matière, Jalil surclasse tellement ses adversaires depuis des semaines, que la Somadi, un énorme institut de marketing, décide de profiter de ses talents. En effet, plutôt que d’investir dans des panels couteux de testeurs, pour savoir à l’avance si tel ou tel produit va fonctionner, l’avis seul de Jalil suffit : son feeling fait qu’il ne se trompe strictement jamais. Il représente à lui seul un échantillon de 10 000 consommateurs ! Mais encore faut-il que l’exercice soit fait à son insu : se sachant observé, il risquerait, même inconsciemment, de fausser les résultats. La Somadi paye donc une de leurs charmantes employées, Claire, pour entrer dans sa vie et lui faire tester en avant-première des produits de tous genres : boissons, dentifrices, pantalons… L’idée séduit jusqu’au président de la république, qui doit élaborer les grands axes de son programme, en vue de la prochaine campagne électorale…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On s’attendait à voir paraître un tome 2… puis un tome 3… C’est finalement sous la forme d’une intégrale cartonnée petit format que se complète aujourd’hui cette chronique sociale initiée au sein de la collection Expresso. Comme tout le monde, c’est aussi un film (avec Chantal Lauby, Thierry Lhermitte, Khalid Maadour, Caroline Dhavernas…), déjà sorti sur nos écrans en juin 2006, et qui a moyennement bien marché, en dépit de son potentiel. Alors, BD du film ou film de la BD ? Rien de tout cela : le synopsis a tout simplement remporté l’adhésion à la fois d’un éditeur et d’un producteur, qui n’ont pas vu d’objection à ce que les deux projets soient développés en parallèle. Tout comme pour la comédie filmée, mais pour des raisons logiquement différentes, la BD peine à séduire totalement. Se jouant intelligemment des travers de notre société de consommation, de l’utilisation des sondages et de leurs répercutions marketings, l’idée originelle de Denis Lapière est ici pourtant mise en place de manière sympathique, avec un soupçon de persifflage, mais sans méchanceté. Sans doute le dessin de Rudy Spiessert, formellement moderne et stylisé, au demeurant agréable et maitrisé, ne suffit-il pas à rendre toute l’ampleur des émotions (le personnage de Claire est visuellement impassible en toutes situation). Peut-être enfin, le schéma narratif donne t-il l’impression d’adopter un pré-formatage consensuel en contradiction avec le sens du propos… On passe finalement un agréable moment de lecture, qui aurait pu avoir plus d’impact. A noter, cette édition, propose en fin d’album plusieurs postfaces rédigées par les acteurs du film…

voir la fiche officielle ISBN 9782800140094