parution 01 avril 2010  éditeur Joker  Public ado / adulte  Thème Policier

Bull T2

Le syndrome du scorpion

Devant une commission d'enquête du sénat, Harper expose son enquête pour arrêter les exactions terroristes du groupuscule Neocrus. Une deuxième partie moins confuse, mais trop itérative pour convaincre...


 Bull T2 : Le syndrome du scorpion (0), bd chez Joker de Buendia, Koriakine
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Joker édition 2010

L'histoire :

Bull, ancien militaire, a infiltré Neocrus, un groupuscule de chrétiens fondamentalistes afin de libérer Jonas, un ancien coéquipier, de l'emprise de l'aumônier Bradfield, le leader de Neocrus. Hélas, sa mission s'avère plus délicate que prévu. Il ne peut intervenir lors de l'attentat terroriste contre une convention sur l'industrie pornographique. Il tente alors d'ouvrir les yeux d'une des membres, Jessica, en lui faisant croire qu'il partage les opinions de Bradfield, tout en étant mal à l'aise d'éliminer des innocents. La jeune femme partage son avis, mais lui conseille de se taire. Pendant ce temps, Luis et Lance, les deux hommes ayant permis au capitaine Paul Harper de progresser dans son enquête pour mettre la main sur Neocrus, sont tués dans leurs prisons respectives. Dans le même temps, Harper est agressé dans son parking par des personnes encagoulées. Ils l’avertissent qu'il se fera descendre, la prochaine fois, s’il continue son enquête. De son côté, Bull apprend que la prochaine cible de ce groupe de fanatiques n'est autre que San Francisco, car le maire de la ville vient d'autoriser le mariage et l'adoption pour les homosexuels. En plus, pour mener à bien ce prochain attentat, le général Bradfield compte faire subir un mystérieux traitement médical à tout le commando, censé en faire des hommes nouveaux, plus résistants et plus forts. Bull tente alors une nouvelle fois de convaincre Jessica de l'aider à empêcher la mort de nombreux innocents...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette deuxième partie se révèle moins confuse que la première… hélas elle en devient aussi très répétitive. En effet, l'histoire se résume en une alternance entre l'enquête du capitaine Harper, et celle de Bull. Primo, Harper tente donc de mettre la main sur Neocrus et ne cesse de recueillir le conseil de stopper ses investigations avant qu'il ne soit trop tard. Secundo, Bull continue à infiltrer le groupe terroriste pour sauver son ami, mais se rebelle à chaque action en faisant comprendre qu'il n'est pas du tout d'accord de perpétrer des attentats contre des innocents. Le tout est relaté par Harper devant une commission d'enquête. L'histoire est donc constamment coupée par les questions des membres de la commission, auxquelles Harper ne répond jamais, préférant poursuivre son récit. Du coup, on se rend compte qu'entre le moment où l'on a ouvert l'album et celui où on l'a fermé, il ne s'est pas passé grand-chose… L'histoire stagne en effet trop pour vraiment convaincre et tenir en haleine. Le scénariste Patrice Buendia insuffle bien une implication du gouvernement qui laisse agir Neocrus et fait ensuite croire que les auteurs des attentats ne sont autres que des islamistes, mais le sujet n'est pas assez développé pour être vraiment original. Enfin, on sent une légère amélioration dans les dessins de Koriakine. Le dessinateur est sans doute plus à l'aise désormais avec ses personnages, mais ils restent tout de même bien classiques…

voir la fiche officielle ISBN 9782872654314