parution 31 octobre 2014  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Ernest et Rebecca T6

La boîte à blagues

Sachant son pépé gravement malade, Rebecca fait l’école buissonnière pour se rendre à son chevet, malgré l’interdiction parentale. Une nouvelle tranche de vie dans l’univers de l’attachante Rebecca et de son ami microbe…


 Ernest et Rebecca T6 : La boîte à blagues (0), bd chez Le Lombard de Bianco, Dalena, Giumento
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2014

L'histoire :

Pépé Bestiole, le grand-père de Rebecca, est gravement malade et vient d’être hospitalisé. Du haut de ses six ans et demi, presque sept, la petite fille brave l’interdiction de ses parents. Elle fait l’école buissonnière et se cache dans la voiture de son père, afin de l’accompagner à l’hôpital. Lorsque son père la découvre, il est trop tard pour faire demi-tour et il est très en colère ! Mais Rebecca s’en fiche, elle veut voir son grand-père. Et puis Ernest, son ami microbe, l’accompagne, prêt à en découdre avec le virus du vin et celui de la cigarette pour sauver Pépé Bestiole. Enfin arrivés après une longue route, Ernest, Rebecca et son père entrent enfin dans l’hôpital. Rapidement, la fillette attire l’attention avec des questionnements francs mais un peu déplacés. Elle demande ainsi à un patient comment il fait pour faire sortir des tuyaux de son nez ; ou à un autre pourquoi il n’a plus qu’un bras. Puis ils arrivent enfin à la porte de la chambre de Pépé Bestiole, où Mémé Gribouille les attend déjà. Très fatigué, le papy de Rebecca ne peut voir qu’une personne à la fois. Après avoir laissé son père y aller le premier, la jeune demoiselle entre à son tour dans la chambre. De son côté, Coralie, la grande sœur de Rebecca qui tente toujours de se remettre d’une peine de cœur, se rend chez le coiffeur pour changer de tête…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le tome précédent, on apprenait que le sympathique Pépé Bestiole était malade. L’album se concluait au moment où Rebecca se cachait dans le véhicule de son père pour l’accompagner, poussé par les mots de son instituteur encourageant les « bonnes » bêtises. Le récit de ce sixième album reprend exactement à ce moment-là. Après que Rebecca a rapidement resituée l’intrigue pour nous rafraîchir la mémoire, la rencontre entre la fillette et son grand-père souffrant a lieu. La séquence est émouvante, mais laisse néanmoins vite place à la bonne humeur, lorsque Pépé Bestiole confie sa casquette à sa petite fille afin qu’elle la remplisse de blagues pour récolter de la bonne humeur, ce qui lui permettra de guérir de ses maux. Toute enjouée, la gamine part alors à la rencontre des villageois, afin qu’ils lui écrivent des histoires drôle. De nouveau, le scénariste Guillaume Bianco propose une tranche de vie alternant émotion et humour, où les thèmes graves sont toujours abordés de manière positive, tout en restant aussi francs et honnêtes que l’héroïne. Pour maintenir le suspense de cette intrigue principale, l’auteur l’entrecoupe également de séquences mettant en scène la grande sœur de Rebecca et ses problèmes adolescents. La mise en images d’Antonello Dalena (dessin) et de Cecilia Giumento (couleur) est une nouvelle fois léchée et agréable. Un nouveau tome familial et captivant pour cette série géniale...

voir la fiche officielle ISBN 9782803634583