parution 25 novembre 2009  éditeur Soleil  collection Métamorphose
 Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie, Horreur

Billy Brouillard – cycle Comptines Malfaisantes, T1

Les Comptines Malfaisantes 1 (coffret)

Quatre histoires, quatre fillettes un brin cruelles, quatre punitions : trois livres garnissant l’étagère de Billy Brouillard, peut-être écrits par le diable et subtilement traduites et mises en lumière par Guillaume Bianco.


 Billy Brouillard – cycle Comptines Malfaisantes, T1 : Les Comptines Malfaisantes 1 (0), bd chez Soleil de Bianco
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2009

L'histoire :

L’Hôte funeste : Alison, une petite blonde à jolie robe et à nœud-nœud dans les cheveux, déteste tous les insectes de la création. Une haine si féroce qu’elle ne rate jamais une occasion de les écrabouiller d’un coup de bottine assassin ou de les noyer dans une écuelle de bave au chocolat. Un jour, l’un d’entre eux échappe à sa vigilance et la pique au genou. S’ensuit une drôle de transformation…
La complainte de la fille de l’eau : Philomène n’est pas très attentive au bien-être de son poisson rouge Sashimi. Un cadeau du père Noel qui flotte, le ventre à l’air, dans son bocal depuis deux grandes semaines. Aussi, consciente de sa négligence, elle avale sa bestiole morte. Et pour éviter que le vieux barbu ne s’aperçoive de quelque chose, elle gagne la mer pour tenter de trouver un remplaçant. Mais prés de l’eau, elle se sent gagner par une fièvre marine qui l’oblige à plonger.
La petite princesse qui faisait du mal aux gens : Il y a bien longtemps, une petite princesse passait son temps à se délecter de la souffrance d’autrui : immersion des uns dans un bain rempli d’insectes visqueux ; insultes pour les autres… hurlements ou beuglements la réjouissaient tant et si bien, qu’elle décida d’épouser celui capable de lui offrir la plus grande souffrance.
Imhotep : En mangeant ses épinards, Julie découvre une affreuse larve. La bestiole n’est pas commune, il s’agit en fait d’une créature qui, ayant la particularité de se dessécher pour vivre au ralenti, vient directement de l’Égypte de Toutankhamon…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Hasard du calendrier semble t-il, Guillaume Bianco investit les étals de nos libraires, en commettant coup sur coup plusieurs ouvrages (Eco, Chat siamois, Epitecte…). Tous témoignent de la richesse de son univers atypique, en passe de devenir une référence dans le petit monde de la BD. Peu importe, d’ailleurs, que Tim Burton ou Edward Gorey y aient pensé avant lui : cet univers construit à petits coups de contes horrifiques, mais surtout subtilement cruel car mettant en scène une enfance torturée, est un bijou d’inventivité prompt à libérer moult fantasmes enfouis au plus profond de nos inconscients. Eminemment fertile et véritable pierre angulaire du monde de notre Billy Brouillard, Le Don de trouble vue, posait les bases jouissives d’une narration hors du commun qui, outre l’intrigue à proprement dite, multipliait les trouvailles (poèmes, bestiaires, encyclopédie…). Les comptines malfaisantes ne sont pas réellement un tome 2, mais plutôt une extension ou un complément de ce fameux premier volume. Guillaume Bianco imagine ici (bon, lui continue de prétendre qu’il n’est que le traducteur besogneux d’une œuvre composée par le diable il y a 800 ans) 4 « comptines » (il en existe en tout 13 que le jeune Brouillard possède évidemment) ne mettant pas en scène Billy, mais lui permettant de s’amuser à faire peur à sa sœur Jeanne avant qu’elle n’aille se coucher. Ainsi, ce sont 4 fillettes torturant insectes ou prétendants, avalant poisson, ou délicieusement envoutée par une larve égyptienne, qui servent à démontrer que rien ne peut être fait en toute impunité. Chaque histoire est impeccablement construite, illustrée d’un trait vif en noir et blanc et ponctuée d’un article extrait de l’ « Encyclopédie curieuse et bizarre de cryptozoologie ». Le tout en 3 jolis petits livres servis dans un beau coffret, pour ajouter au plaisir de la lecture, celui du bel objet.

voir la fiche officielle ISBN 9782302008892