interview Comics

Tom Taylor

©Urban Comics édition 2020

Tom Taylor est le scénariste phare star de chez DC. Fort d’une grosse expérience dans tous les univers de comics, l’auteur est un boulimique de travail et une machine à produire : une quinzaine de titres sur Star Wars, une dizaine de titres chez Marvel et une vingtaine chez DC, sans compter une activité fructueuse pour des séries télé ! Sa réputation explose littéralement avec le crossover Injustice, adaptation en trois volets des célèbres jeux vidéos. Au-delà du succès monstrueux de cette série, Tom Taylor a changé de dimension en reprenant tout le panthéon DC pour un résultat ambitieux et novateur. Avec lui, tout est possible dans le monde du comics, d’autant qu’un event qui va faire parler se prépare à débarquer en France : DCeased ! Tom était au Comic Con de Paris et nous avons eu la chance de l’interviewer. Et c'est un homme adorable, professionnel et simple que nous avons rencontré, la classe à l'américaine : TOM AMONG US !

Réalisée en lien avec les albums Injustice 2 T4, DCeased
Lieu de l'interview : Comic Con Paris

interview menée
par
28 février 2020

Bonjour Tom Taylor. Pour les lecteurs qui ne te connaissent pas encore, pourrais-tu te présenter rapidement ?
Tom Taylor : Je m’appelle Tom Taylor. Je suis un scénariste de comics et de films. Je suis co-créateur de The Deep. J’ai écrit les scenarios d’Injustice, Batman/ Superman, Friendly neighborhood Spider-Man,X-Men, All New Wolverine et beaucoup de comics sur Star Wars. Beaucoup de choses donc et je suis quelqu’un de très occupé.

C’est assez original mais tu as démarré en écrivant pour le théâtre ?
TT : Oui j’ai joué et beaucoup écrit pour le théâtre. Avant cela, j’étais un jongleur donc j’étais habitué à faire des performances dans la rue. Je chantais également.

Comment as-tu débuté dans le comics ?
TT : Mon premier comics, c’était The Example qui était inspiré d’une pièce que j’avais écrite. C’était dessiné par Colin Wilson. Il a fait un travail fantastique dans l’illustration. Puis on a travaillé à nouveau ensemble sur du Star Wars.

Copyright Tom TaylorTu as écrit beaucoup d’histoires pour Star Wars...
TT : Oui, en effet. J’ai travaillé sur Star Wars Invasion pendant près de trois ans puis Star Wars adventures, Blood ties et un récit sur Darth Maul dessiné par Brian Redondo. Nous n’avons jamais arrêté et on a beaucoup aimé travailler ensemble avec Brian. C’est pourquoi nous avons continué de collaborer sur le projet Injustice puis sur Suicide Squad.

Etait-ce difficile d’inventer des récits sur un univers aussi impressionnant que Star Wars ?
TT : Non, je n’ai pas trouvé. J’ai vraiment beaucoup aimé au contraire. Tu sais, je suis un grand fan. Je savais qu’il fallait respecter beaucoup d’éléments et j’ai su qu’il était temps que j’écrive pour Star Wars. J’avais une certaine responsabilité. Plus récemment, j’ai fait les Star Wars age of resistance pour Marvel et j’ai repris des personnages emblématiques comme Poe Dameron, Rey, Finn, Rose, Kylo Ren. C’est super en réalité et les fans semblent plutôt contents donc c’est génial.

Était-ce un rêve de travailler aussi sur des personnages de Marvel ?
TT : Oui bien sûr. Ecrire sur les X-Men est une responsabilité aussi forte que ce que peut ressentir Spider-Man lors de ses aventures ! J’ai grandi en étant un fan énorme. On m’a demandé si je voulais le faire et j’ai répondu « Oui, absolument ! » C’est un comics que j’aime beaucoup. J’ai beaucoup apprécié l’histoire que l’on a racontée et on m’a laissé faire ce que je voulais. Marvel a aimé mes premiers scripts et ils m’ont dit de continuer.

Travailles-tu encore pour Marvel ?
TT : Oui après Friendly neighborhood Spider-Man, il y aura Immortal Hulk. Spider-Man se transformera en un Hulk nouveau. Ce sera l’Incroyable Spider Hulk (rires) ! C’était super sympa à faire et cela paraîtra en janvier.

Copyright Tom Taylor


Tu es surtout connu pour la série Injustice. Peux-tu nous raconter les débuts de ce projet ?
TT : Quand j’ai eu ce projet, je n’avais jamais vraiment travaillé pour DC auparavant. J’avais déjà fait des petites choses pour eux mais pas sur des personnages importants. Batman et Superman, ce sont des figures que j’adore. Mon téléphone est Batman (Tom montre sa coque de téléphone avec l’emblème de Batman) et mes murs sont Superman. Ils m’ont autorisé à faire quinze chapitres sur quinze semaines. C’est tout ce que je pouvais obtenir. Je voulais montrer ce que je pouvais faire car ce sont les personnages que j’adore. J’ai donc essayé de faire du mieux que je pouvais et les gens ont répondu favorablement. Les quinze chapitres étaient terminés et j’ai pu prolonger avec quinze autres chapitres. Il y a tant de gens qui ont aimé, les comics se vendent très bien. Des gens qui ne lisaient pas d’habitude sont venus au comics avec Injustice. C’est génial pour moi car le comics, c’est mon media préféré, bien au-dessus de la télévision, du cinéma ou d’autres.

C'est peut-être une question un peu stupide mais as-tu essayé les jeux vidéo ?
TT : Oui bien sûr (rires) ! J’ai dû ranger ma playstation car cela me ralentit pour mes deadlines. Jouer beaucoup m’empêche d’écrire.

C’est plutôt ambitieux pour un premier récit chez DC puisqu’il y a tous les personnages de la firme!
TT : Oui c’est un univers énorme mais cela marche plutôt bien. J’ai dû mêler les univers depuis plus de sept ans et je travaillais en même temps pour la télévision avec The Deep. Maintenant, je pense arrêter avec Injustice et c’est plutôt triste car c’était un travail amusant à faire. Mais DCeased est comme une continuité avec tout cela. Je ne sais pas si vous l’avez lu mais c’est le plus gros comics du moment chez DC. C’est un peu comme j’ai procédé sur Injustice mais à une autre échelle. Là encore, les gens semblent avoir aimé.

Copyright Tom Taylor


On ne te verra plus sur Injustice ?
TT : Je ne sais pas. Cela dépend s’ils veulent faire un autre jeu vidéo et si j’ai le temps. J’écris beaucoup de comics pour DC, pour Marvel et pour la télévision. Ce serait sympa de revenir si cela devait se faire.

Peux-tu nous parler de ta collaboration avec Daniel Sempere et Bruno Redondo ?
TT : Ils sont fantastiques et juste brillants. Ce que j’aime chez Bruno, c’est que nous avons un lien très fort sur la façon de raconter une histoire. J’attache une grande importance aux actes et émotions des personnages et Bruno les représente mieux que personne. Dany est de la même école donc Bruno et lui savent qu’ils peuvent faire la même chose. Il y a une grande synergie entre nous trois. Chaque projet avec eux me transporte de joie. Faire Suicide Squad avec Bruno est génial. On se comprend et on sait ce que ressent l’autre.

Leur as-tu donné des idées pour le design des costumes ou le visuel des personnages ?
TT : Un peu parfois. Sur Suicide Squad, nous avons créé dix sept personnages. C’est donc beaucoup d’échanges avec Bruno. C’est une autre façon de créer et c’était très amusant. J’ai des idées de dessin mais Bruno les change parfois et c’est bien.

As-tu envie de faire d’autres récits pour DC ?
TT : J’ai envie d’écrire quelque chose avec Superman. Un bon Superman, pas un mauvais comme dans Injustice ou le Superman zombie sur DCeased (rires). J’aimerais aussi écrire une histoire sur Green Arrow et Black Canary. Ce sont de beaux personnages eux aussi. Je suis un grand fan de DC donc il y a beaucoup de personnages que j’aimerais travailler. J’adore John Constantine, Big Barda, Booster Gold, Batman…

Copyright Tom Taylor


Quel scénariste de comics apprécies-tu particulièrement ?
TT : Il y en a beaucoup. Garth Ennis : j’adore l’amitié qu’il créé entre les personnages. Cela semble tellement réel. Son travail sur Hitman est incroyable et c’est l’une de mes séries préférées. Il travaillait en même temps sur Preacher mais ma série préférée est Hitman. Il n’a pas oublié d’être amusant dans ses comics et c’est un point difficile à respecter. J’aime aussi Warren Ellis. Le scénariste du moment pour moi chez Marvel est Donny Cates. Il est très bon (et je ne dis pas cela parce qu’il est là en ce moment !). Ses idées sont brillantes. On a discuté souvent tard le soir et il m’a raconté ses futurs projets et j’ai dit : « YES ! YES ! » Neil Gaiman fait aussi des choses incroyables et ce sont tous des grands artistes. Pour les dessinateurs, il y a aussi beaucoup de talents. Steve Dillon… Son travail a l’air si simple. Ses personnages sont juste vivants ! C’est incroyable et beau. Voilà pourquoi il a travaillé avec Garth Ennis.

Tu es la grosse star du Comic Con. Est-ce la première fois que tu viens en France ?
TT : Oui, c’est la première fois que je viens en Europe. Je n’avais jamais vu ces bouquins avant (Tom montre la version Urban d’Injustice). C’est magnifique ! Oh mon dieu, j’adore ces « bandes dessinées » et je respecte beaucoup le travail qui a été fait. Dans l’industrie américaine, le livre comics n’est pas quelque chose de très important. C’est super de venir dans un endroit où on aime et où on respecte les comics et leurs auteurs.

Merci Tom et merci à Alexandre et l'organisation du Comic Con !