parution 28 novembre 2012  éditeur Asuka  collection Boy's Love
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique Yaoï

My own private otaku T2

A cause de ses fantasmes à répétition, Morita finit par se disputer avec Sakura. Bien que le scénario soit toujours maigrichon, ce second volume parvient à se montrer divertissant.


 My own private otaku T2, manga chez Asuka de Higashino
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Asuka édition 2012

L'histoire :

Dans le train, Morita se fait remarquer par un groupe de jeunes filles qui le trouvent séduisant. L’une d’elles ose s’approcher du garçon et remarque alors que l’album photo qu’il est en train de feuilleter ne contient que des clichés d’un autre beau gosse, ce qui décourage la demoiselle. Après cela, Morita retrouve Sakura à la gare de celui-ci et, que ce soit sur le trajet jusqu’au lycée ou bien au sein même de l’établissement, il ne se montre pas à l’écoute de son petit ami. En fait, Sakura le fait tellement craquer qu’il est toujours plongé dans des fantasmes ! Après les cours, Sakura accepte d’aller chez Morita pour essayer les costumes que celui-ci lui a confectionnés. Après une séance bien coquine, Sakura interroge Morita sur ses loisirs. Ce dernier n’ose pas lui dire que tout tourne autour de lui (figurines à son effigie, création de jeux vidéo le mettant en scène...) et ne répond rien. Puis, Sakura lui demande ce qu’il sait de lui. Là encore, Morita ne répond pas car il ne veut pas lui faire peur en lui avouant qu’il connaît déjà tout de lui et ce depuis bien avant leur relation. Du coup, Sakura s’énerve et s’en va. Abattu, Morita réalise qu’il est trop otaku et que c’est pour ça que Sakura lui en veut. Aussi, il décide de se mettre à l’athlétisme et de mettre un peu de distance avec Sakura afin de devenir vraiment digne de lui...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Morita et Sakura ne cessent de connaître des tumultes dans leur relation. Certes, les choses ne sont jamais vraiment graves mais cela empêche le récit de tomber dans la routine. Ainsi, Sakura fait une scène à son petit ami car ce dernier ne lui pose jamais de questions sur ses centres d’intérêt. Il va aussi tenter de se comporter comme les héroïnes moe qui ont tant plu à Morita, tandis que celui-ci décide de faire de l’athlétisme pour devenir un homme digne de ce nom, et qu’un charac-designer de jeu vidéo va tenter de mettre le grappin sur Sakura. L’essentiel des ennuis sont basés sur des quiproquos ou sur des personnages qui n’assument pas complètement leur côté otaku mais, malgré ce manque de fond et de suspense, on passe quand même un bon moment. Il faut dire que le récit possède beaucoup d’humour et ne se prend pas toujours au sérieux. De plus, la note sentimentale rend l’ensemble doux sans être sirupeux pour autant. Enfin, Sakura va encore enfiler plein de costumes variés et prendre des poses très aguicheuses, de quoi s’en mettre plein les yeux. Bref, du divertissement surtout pour le plaisir des yeux.

voir la fiche officielle ISBN 9782820305510