parution 07 février 2004  éditeur Kana  collection Shonen Kana
 Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Inu Yasha T11

Inu-Yasha se retrouve aux prises avec un serpent imposteur avant de sauver Miroku d'une mort certaine et la réparation surprise du frère de Sango que cette dernière croyait mort...


 Inu Yasha T11, manga chez Kana de Takahashi
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2004

L'histoire :

Kagome, jeune lycéenne de 15 ans se retrouve projetée 500 ans en arrière dans le Japon médiéval. Elle y rencontre Inu-Yasha, mi-démon mi-humain, avec qui elle partira à la recherche des fragments de la perle de Shikon détentrice d'un immense pouvoir. Ces dernières sont convoitées également par l'infâme Naruku, à l'origine de tous leurs maux. Shippo le démon renard, Miroku le bonze ou Sango la chasseuse de monstre se joindront au groupe dans le but commun de détruire Naruku. Après de nombreuses aventures, Inu-Yasha se retrouve aux prises avec un mangeur d'enfants, imposteur qui se fait passer pour le dieu de l'eau Suijin. Dès le combat terminé les héros repartent et Miroku disparaît mystérieusement. Ce dernier, détenteur du KAZA-ANA, un pouvoir qui aspire les monstres par la paume de la main mais diminue l'espérance de vie en contrepartie, est blessé et rejoint son ami le moine décadent Mushin dans son monastère pour y être soigné. Naruku en profite pour attaquer et Miroku ne devra son salut qu'à l'intervention surprise d'Inu-Yasha. Le péril le plus grand viendra cependant de Sango dont le défunt frère vient de réapparaître mais à quelle fin...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Rumiko Takahashi est une habitué des mangas à succès et signe après Juliette je t'aime ou Ranma 1/2 un manga au monde passionnant. On retrouve avec plaisir les légendes animistes Japonaises et la tradition bouddhiste ou encore créatures du folklore traditionnels, véritable creuset scénaristique. Les personnages sont nombreux et chacun à son tour prend le devant de la scène pour donner à l'ensemble un rythme soutenu. La psychologie n'est pas négligée bien qu'un peu caricaturale et ce volume est l'occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de deux personnages principaux. On regrettera toutefois que les aventures s'enchaînent sans véritables transitions, donnant à l'ensemble une impression de manque de cohérence. Côté dessin, les encrages sont un peu chargés et les personnages, surtout féminins, se ressemblent beaucoup au niveau des traits. Malgré cela les atmosphères sont très bien rendues, les monstres sont originaux et le découpage des cases est dynamique. Au final Inu-Yasha se révèle être un manga agréable à lire avec un potentiel certain qui ne demande qu'à être révélé !

voir la fiche officielle ISBN 9782871296096