parution 04 novembre 2005  éditeur Kana  Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Inu Yasha T16

Naruku dispose d'une imagination démoniaque et est toute proche de trouver ceux qui viendront à bout d'Inu-Yasha. Un suspens loin d'être haletant et un manga qui tourne en rond dans un style très moyen, vivement le renouveau...


 Inu Yasha T16, manga chez Kana de Takahashi
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2005

L'histoire :

Alors que Inu-Yasha et consorts continuent de récupérer des morceaux de la perle magique de Shikon, les nouvelles marionnettes de Naruku font leur apparition. Autant, les précédents plans d'assassinat de Naruku ont été réduits à néant, autant ces nouvelles créations féminines semblent plus fortes que jamais avec une manipulatrice des vents et une innocente jeune fille porteuse d'un miroir aspirateur d'âme. C'est d'ailleurs Kagome qui fait les frais de cette dernière et la partie semble être particulièrement mal engagée cette fois. Heureusement, son âme est si forte que le miroir ne peut la contenir en entier et l'espoir renaît. En parlant de force, le Tessaiga d'Inu-Yasha, son sabre légendaire, en manque justement, et son porteur n'est pas loin de passer l'arme à gauche. Il faudra alors uniquement compter sur Kagome et son arc magique bien qu'elle soit encore très faible. Quand bien même nos héros s'en sortiraient, reste un mystère important : comment Naruku a-t-elle pu acquérir ce morceau de perle qui lui permet de créer des monstres de plus en plus puissants à l'image du troisième démon qui fond bientôt sur le petit groupe accablé...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le début de ce volume faisait souffler sur la série un étrange vent de déjà vu. Naruku en ennemi unique revient encore et toujours poser son souffle mauvais sur le groupe d'intrépides qui s'oppose à elle en profitant de nouvelles failles bien vite comblées par Inu-Yasha et ses amis. On croirait voir un cartoon, l'humour en moins. Les scènes se déroulent rapidement et on n'a pas tellement le temps de ressentir le dramatique des situations. Tout juste se demande-t-on comment ils vont encore s'en sortir cette fois-ci, et encore, le suspens est ménagé par les indices laissés par Rumiko Takahashi. Inintéressant ? On n'en est pas très loin mais un heureux événement sauve notre laborieuse lecture car la fin du volume marque sinon un tournant dans l'histoire, au moins une étape importante. Elle laisse ainsi augurer de meilleurs auspices et un nouvel intérêt pour lire la suite. Quant au dessin, ne vous attendez pas à un renouveau tardif, il est conforme aux volumes précédents et souffre des défauts de ses prédécesseurs : personnages identiques, et fonds peu travaillés. Un volume pour fans et collectionneurs...

voir la fiche officielle ISBN 9782871296645