parution 16 juin 2011  éditeur Kazé manga  collection Kazé shônen UP !
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Fantastique - Etrange, Horreur Shônen

Shi Ki T6

Tooru vient vampiriser Natsuno chaque nuit mais ce dernier se laisse faire. Quant au Dr Ozaki, sa femme devient elle aussi un revenant et il décide de mener des expériences sur elle en secret ! L’histoire redevient prenante !


 Shi Ki T6, manga chez Kazé manga de Ono, Fujisaki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©SHI KI © 2007 by Fuyumi Ono, Ryu Fujisaki / SHUEISHA Inc. édition 2011

L'histoire :

Natsuno est coulé au lit et a de plus en plus de mal à garder l’esprit clair plus de quelques instants. Cette nuit encore, Tooru vient lui rendre visite, mais Natsuno ne peut même plus se lever pour l’accueillir. Il a toujours l’espoir que Tooru changera d’avis et s’enfuira finalement avec lui, mais cette fois encore, ce dernier s’approche pour lui sucer le sang à contrecœur. D’ailleurs, lorsque Natsuno lui dit que, quelque part au fond de lui, il savait qu’il ne quitterait jamais le village, son ami verse alors sur lui des larmes glacées avant de lui mordre le cou. Le lendemain matin, son père retrouve Natsuno mort et refuse d’y croire... A la clinique Ozaki, monsieur Yasunori est atteint à son tour. En l’interrogeant, le docteur Ozaki découvre que le vieil homme, tout comme sa femme avant lui, a rêvé de la petite Nao, morte il y a quelque temps. Mais pour le reste, monsieur Yasunori semble réciter une leçon apprise par cœur et refuse de se laisser hospitaliser. Cela confirme les soupçons du médecin, mais ce dernier n’a pas le temps de s’y pencher plus avant car sa mère lui apprend à ce moment qu’elle vient de retrouver sa femme Kyôko effondrée dans sa chambre : cette dernière est elle aussi atteinte ! Ozaki va rapidement comprendre que sa femme est condamnée, aussi lorsque celle-ci vient à mourir quelques jours plus tard, il décide de faire croire à tout le monde qu’elle est toujours en vie et mène une série d’expériences sur le cadavre de sa femme tandis que cette dernière revient petit à petit à la vie sous forme de vampire, ce que le bonze Muroï appelle un Shi Ki...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après le précédent tome où le suspense se faisait moins présent qu’à l’accoutumée, ce sixième volet reprend du poil de la bête et, si le suspense n’est encore pas ce qu’il y a de plus présent, le tragique et l’horreur font par contre un retour en force. La raison principale est le drame qui touche directement cette fois l’un des héros narrateurs, à savoir le docteur Ozaki, dont la femme subit à son tour le même sort que nombre de villageois depuis le début de l’histoire. Décédée suite à son contact avec un vampire, la jeune femme va en effet revenir à la vie progressivement tandis que le médecin en profite pour étudier en direct la transformation. Et cela va très loin puisque Ozaki cherche comment tuer ces créatures et va donc expérimenter diverses méthodes sur elle, des plus glauques aux plus saignantes ! Comme si cela ne suffisait pas, la fin du volume nous réserve également un cliffhanger de taille qui va nous faire attendre la suite. Quant aux graphismes, en dehors des aspects habituels, les chapitres où la femme du docteur Ozaki meurt puis où ce dernier expérimente sur elle en filmant l’évolution de la transformation sont l’occasion pour l’auteur de jouer avec la mise en scène. Le mangaka retranscrit alors parfaitement la tension qui habite le docteur lorsqu’il attend que sa femme rende son dernier soupir, puis qu’elle se réveille en Shi Ki, mais surtout lorsqu’il nous fait assister aux événements qui surviennent juste après cela au travers de la caméra du médecin. Là encore les effets sont réussis et changent agréablement de l’ordinaire. Un bon opus en résumé, dont on attend la suite qu’on espère tout aussi prenante.

voir la fiche officielle ISBN 9782820301345