parution 19 septembre 2019  éditeur Ki-oon  collection Seinen
 Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale Seinen

Barakamon T18

Grâce à une fête de bienvenue pour Handa un an après son arrivée, celui-ci prend pleinement conscience qu’il est maintenant totalement intégré dans la communauté locale. Une fin à la hauteur de nos attentes, aussi feel good que le reste de la série.


 Barakamon T18, manga chez Ki-oon de Yoshino
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ki-oon édition 2019

L'histoire :


- C’est la rentrée et tout le monde change de classe, mais les petits sont déçus : ils passent en CE1 mais l’école n’accueille aucun nouveau et il n’y aura pas d’élève dans la classe de CP après eux. De son côté Handa a reçu de quoi améliorer son école de calligraphie : un grand tableau blanc et des manuels...
- Kôsuke a été pris à la TV pour animer une séquence calligraphie. Miwa et Tama vont annoncer la nouvelle à Handa en pensant que cela va le déprimer, mais ce dernier est bien plus préoccupé par autre chose...
- Les filles ont préparé une fête surprise pour l’anniversaire de Handa, mais ce dernier ne veut pas en entendre parler et leur met la pression car c’est la date limite pour l’envoi des calligraphies pour le concours mensuel de l’association des élèves...
- ...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ça y est, maître Handa est totalement intégré au village et à la vie des habitants, et il en prend pleinement conscience dans ce dernier volume de l’histoire principale (le prochain étant un opus bonus). Beaucoup de choses se concluent ici ou avancent suffisamment pour qu’on puisse dire au revoir aux personnages sans regrets. Il en va principalement ainsi de la relation de Naru avec son père, et du rapport de Handa avec ses élèves et avec les habitants du village. Entre émotion et bonne humeur, cette conclusion ne déroge pas un instant au credo feel good qui aura caractérisé la série tout du long. Du côté des dessins, on a comme toujours des planches soignées et on a même le droit à une toute dernière calligraphie de Handa au dernier cshapitre qui résume en un mot l’esprit de tout cela pour conclure en beauté. Une fin à la hauteur de nos attentes donc, pour une série qui aura tenu la distance du bout en bout. Et pour ne rien gâcher, on pourra retrouver tout ce petit monde dans un 19e tome bonus intitulé « 18+1 », afin de prolonger un peu notre plaisir.

voir la fiche officielle ISBN 9791032704905