parution 14 avril 2011  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public enfant / ado  Thème Humour, Fantastique - Etrange, Sport - Baston Shônen

Inazuma eleven T1

Autrefois légendaire avec ses joueurs possédés par le tonnerre, l’équipe du collège Raimon est aujourd’hui au plus bas. Mark, le nouveau capitaine, doit changer cela sinon le club disparaîtra. Un titre pour enfants, amusant mais pas très original.


 Inazuma eleven T1, manga chez Kurokawa de Yabuno
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2011

L'histoire :

Autrefois, l’équipe de football du collège Raimon était légendaire et ses joueurs, possédés par l’esprit du tonnerre, étaient appelés les Inazuma Eleven. Aujourd’hui, Mark Evans est le nouveau capitaine de l’équipe de Raimon. Il est tellement motivé qu’en tant que gardien de but, son entraînement du jour consiste à essayer d’arrêter un taureau en pleine course ! Malheureusement, le jeune homme est plus motivé qu’il n’est doué, et il en va de même pour le reste de l’équipe, leurs performances étant des plus nulles et reléguant leur équipe tout en bas du classement. Mais leur plus gros problème est que la fille du directeur, Nelly, qui est aussi la présidente de l’association des élèves, a décidé de faire fermer le club de football. Elle leur impose donc de gagner le prochain match, sinon quoi le club sera dissous. Mark relève le défi mais le reste de l’équipe est démotivé lorsque Nelly leur apprend que leur adversaire sera la Royal Academy, la meilleure équipe du classement ! Mais il reste de l’espoir car Mark a décidé de renforcer l’équipe en intégrant un nouveau joueur qui vient juste de changer d’école et qui a un niveau impressionnant. Le hic, c’est que ce dernier a abandonné le football malgré son talent. Mark arrivera-t-il à le faire changer d’avis avant la date fatidique et à ressusciter l’esprit des Inazuma Eleven ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Inazuma Eleven est l’adaptation en manga du jeu vidéo ainsi que du dessin animé éponymes. On ne peut pas dire que le scénario soit original, bien au contraire puisqu’il enchaîne les situations et les rebondissements stéréotypés. Pourtant, si l’on part du principe que le public visé a moins de dix ans, cela peut passer. On y voit le jeune Mark Evans tenter de ressusciter la gloire de l’ancienne équipe de football du collège Raimon, les légendaires Inazuma Eleven, des joueurs habités par l’esprit du tonnerre qui avaient des techniques dépassant l’entendement. Seulement, les joueurs actuels sont certes motivés mais leur niveau les place au bas du classement des équipes et la fille du directeur a décidé de les détruire... Pour éviter cela, Mark va devoir affronter des équipes plus fortes et étranges les unes que les autres et s’éveiller à son tour à l’esprit du tonnerre. Le ton sur lequel tout cela est traité est évidemment plutôt comique et ne s’embarrasse pas avec le réalisme (les attaques spéciales sont du genre coup de pied enflammé avec l’apparition d’un esprit en arrière-plan) et reprend tous les codes habituels du shônen nekketsu : déclaration enflammée, mise en avant de la volonté et du courage, dépassement de soi... En fait, ce titre fait fortement penser à un Heaven Eleven pour enfants, en un peu moins déjanté mais tout aussi improbable (d’ailleurs certaines scènes exagérées sont exactement les mêmes). Le trait du mangaka colle quant à lui bien à l’ambiance : rondouillard (les personnages sont presque des SD), amusant, simpliste et accessible aux plus jeunes. En résumé, Inazuma Eleven n’est pas très original sur la forme mais amusera tout de même les enfants amateurs de football mâtiné d’un peu de fantastique. Les autres, plus âgés, à moins d’avoir été ultra fan de la partie « fantastique » de Captain Tsubasa (Olive et Tom) et d’en vouloir encore plus, passeront leur chemin.

voir la fiche officielle ISBN 9782351426388