parution 09 juin 2011  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public enfant / ado  Thème Humour, Fantastique - Etrange, Sport - Baston Shônen

Inazuma eleven T2

Pour contrer la technique d’hypnose de l’équipe Occulte, Mark décide de s’entraîner à arrêter la balle les yeux fermés mais ses coéquipiers ne sont pas d’accord et des disputes éclatent... Un second volet encore une fois un peu décevant.


 Inazuma eleven T2, manga chez Kurokawa de Yabuno
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2011

L'histoire :

Après réflexion, les joueurs du collège Raimon ont compris que l’équipe de l’institut Occulte n’avait pas vraiment utilisé de magie contre Mark mais que ce dernier avait été immobilisé par hypnose. En effet, avant de tirer, l’attaquant adverse a fait des mouvements étranges : il a vacillé d’une drôle de manière qui a donné le tournis à Mark. Du coup, le gardien de but de Raimon croit avoir trouvé la parade pour contrer cette technique : emmenant tout le monde sur le terrain, il leur annonce qu’il va s’entraîner à arrêter les tirs au but les yeux fermés ! Mais le reste de l’équipe trouve cette idée débile et le plante là. Les autres joueurs sont toujours déprimés de ne pas savoir comment contrer les techniques de l’équipe adverse, mais Mark n’en démord pas et continue de s’entraîner toutes les nuits après les cours. Kevin lui reproche alors de ne pas être solidaire de l’équipe et qu’il ne mérite pas d’en être le capitaine. Rien ne va plus dans l’équipe de Raimon : l’ambiance n’a jamais été aussi mauvaise, et Mark n’arrive toujours pas à arrêter la balle les yeux fermés ! Le match approche à grande vitesse : les joueurs seront-ils prêts à temps ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suite des aventures du jeune footballeur Mark et de son équipe constituée dans le but de ressusciter l’esprit mythique des Inazuma Eleven. Dans ce volet, les joueurs de Raimon disputent leur premier « vrai » match contre l’équipe de l’institut Occulte dont les élèves semblent dotés de pouvoirs paranormaux, suite à quoi Mark et ses amis s’inscrivent au tournoi du « Football frontier » et partent donc faire un séjour d’entraînement en montagne pour se mettre à niveau. En fin de volume commence ensuite le premier match de ce tournoi où l’équipe de Raimon rencontre celle du collège Wild et ses élèves aux techniques animales... Si l’orientation de l’histoire donne dans les équipes aux personnalités prononcées et variées, ce qui amène un vrai côté ludique, surtout pour les jeunes lecteurs, il est par contre dommage de voir que ce concept n’est pas exploité à fond : l’équipe de l’institut Occulte dispose par exemple d’une pléthore de joueurs aux styles impressionnants (vampire, momie, revenant, monstre de Frankenstein...), mais finalement seul le capitaine de l’équipe et le goal utilisent un « pouvoir spécial », les autres se contentant de faire de la figuration. Il en va pour le moment de même avec la seconde équipe que l’on découvre cette fois, celle du collège Wild, dont l’aspect animal est certes soigné mais dont les techniques ne font pas des étincelles. Tout cela donne donc une impression d’inachevé, ou encore de scénario qui se développe peut-être trop vite en faisant l’impasse sur des points importants. Pour le reste, les matchs et entraînements divers sont rapidement expédiés : cela évite à l’inverse l’effet rallonge souvent constaté dans les titres sportifs, mais entre le trop et le pas assez, le titre semble avoir du mal à trouver un juste équilibre. Quant au scénario en lui-même, les transitions se montrent un peu trop abruptes et cela manque de suspense, mais aussi de subtilité. Ainsi, la mise en scène pèche à plusieurs reprises où les sentiments des protagonistes ne nous sont pas vraiment communiqués et ne sont donc pas très convaincants. Pour du shônen nekketsu, on peut donc dire que c’est un peu raté... Ajoutons à cela quelques soucis dans l’adaptation graphique française : sur une image traînent quelques caractères japonais mal effacés tandis qu’à d’autres endroits ceux qui ont été retirés laissent apparaitre des marques dans le tramage. Le reste des graphismes s’est amélioré depuis les premiers chapitres et propose un découpage dynamique, des plans un peu plus travaillés, des attaques spéciales au style graphique soigné, et un bon niveau général quant au tramage et aux divers détails. Le trait de Tenya Yabuno est rondouillard et expressif et sait passer du comique au ton plus sérieux sans que cela ne choque. Quelques améliorations donc, mais on sent toujours que le potentiel de la série n’est pas bien exploité. Dommage.

voir la fiche officielle ISBN 9782351426395