parution 13 octobre 2011  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public enfant / ado  Thème Humour, Fantastique - Etrange, Sport - Baston Shônen

Inazuma eleven T4

La finale du tournoi oppose le collège Raimon à la Royal Academy, qui va bientôt découvrir que les challengers ont fait d’énormes progrès. Le titre continue sur la bonne lancée du volet précédent et nous offre des chapitres réussis.


 Inazuma eleven T4, manga chez Kurokawa de Yabuno
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2011

L'histoire :

La finale des éliminatoires du tournoi va commencer. Les joueurs de Raimon font maintenant face à ceux de la Royal Academy mais, en se remémorant leur dernier affrontement, William prend peur et abandonne le terrain. Paul, qui vient de sortir de l’hôpital, arrive à point nommé et demande à le remplacer, et c’est ainsi que la rencontre commence. D’emblée, la Royal Academy déploie ses techniques puissantes et les joueurs de Raimon prennent des coups dans tous les sens. Néanmoins, Mark arrive tant bien que mal à protéger ses cages. Jude Sharp passe alors à la vitesse supérieure et utilise sa nouvelle technique pour tirer au but : il lance la balle en l’air et l’un de ses coéquipiers la frappe une première fois avant que Jude ne la reprenne en cours de route et la refrappe. C’est « le tir puissance 2 » et cette frappe est si puissante qu’elle arrache l’herbe sur son chemin ! Mais Mark est surmotivé et arrête la balle en l’écrasant au sol au grand étonnement de tous. Maintenant en attaque, Raimon remonte le terrain et Axel Blaze se retrouve face à Jude. Ce duel ne se déroule pourtant pas comme ce dernier s’y attendait et Axel arrive à passer ! Jude comprend trop tard que toute l’équipe de Raimon a fait d’énormes progrès, et ce n’est pas l’action à venir de Paul qui va contredire cela. Ce dernier est désormais devant les buts adverses avec le ballon et, contre toute attente, s’apprête à marquer...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Continuant sur la bonne lancée de son prédécesseur, cet opus se montre d’emblée plus accrocheur que les débuts de la série. Cette fois, l’équipe de Raimon affronte son ennemi juré, l’équipe de la Royal Academy, qui n’a jamais connu une seule défaite depuis 40 ans. Paul est de retour chez Raimon et tous vont se dépasser malgré la peur que leur inspire cette équipe aux techniques surpuissantes et aux méthodes dénonciables (rappelons que « l’accident » de Paul était de leur fait). Le déroulement du récit paraît tout d’abord très classique mais arrive tout de même à nous surprendre un peu en prenant le contre-pied des shônen de sport habituels, car c’est Raimon qui ouvre finalement le score et mène l’équipe favorite durant la première mi-temps. Et, même si cela s’équilibre peu après, le vrai problème est que le dirigeant de la Royal Academy est décidé à tuer des joueurs de Raimon si son équipe ne reprend pas le dessus. Entre la partie de football et les manigances adverses, sans compter l’intervention de la police, il y a donc pas mal de rebondissements dans ces chapitres qui se montrent finalement mieux ficelés qu’on ne s’y attendait. Même les graphismes semblent de mieux en mieux gérés et la mise en scène, le découpage, et les planches d’une manière générale démontrent beaucoup de travail malgré le trait qui reste simple et facilement accessible. A la fin du volume, les éliminatoires de la coupe sont terminés et l’équipe de Raimon découvre celle qui va devenir instantanément la vraie favorite du tournoi : l’équipe du collège Zeus dont chacun des membres se targue d’avoir des pouvoirs divins, et semble-t-il à juste titre ! Si la montée en puissance des adversaires est logique, on a un peu peur néanmoins de voir ce que cela va donner en amenant ainsi en scène des protagonistes quasi-invincibles. Le prochain tome nous dira si cette peur est justifiée ou si ce titre continuera de s’améliorer au fil des chapitres.

voir la fiche officielle ISBN 9782351426418