parution 15 décembre 2010  éditeur Soleil  collection Soleil Gothic
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Aventure - Action Shônen

Gosick T2

Victorica explique à Kujô les détails des trois affaires mais certains sont étranges. Une suite aussi peu intéressante que le premier volet.


 Gosick T2, manga chez Soleil de Sakuraba, Amano
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2010

L'histoire :

Au dernier étage de la bibliothèque, Kujô a bien du mal à suivre : Victorica lui explique les affaires du livre violet, de la nouvelle élève qui serait une voleuse et de l’une inconnue dans l’entrepôt seraient liées, mais le jeune homme ne voit pas comment. Victorica se voit donc obligée de tout lui décortiquer : elle commence par lui expliquer que Maxime était en fait le célèbre voleur Queerlan et qu’Avril a pris sa relève. Si Maxime revenait tous les ans à l’école, c’était pour y cacher le butin amassé et le livre violet en faisait partie, le voleur n’ayant pu le cacher avant d’être tué. Puis, Victorica lui annonce que la jeune fille enfermée dans l’entrepôt est Avril, mais cela ne tient pas debout puisque Kujô la croise régulièrement...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sur un peu plus du tiers du volume, Victorica nous explique que toutes les affaires en cours sont liées (ce qu’on avait déjà pu deviner) avant de résoudre l’énigme : non seulement on a du mal à être passionné par l’intrigue, mais en plus cela plombe le rythme et provoque de l’ennui chez le lecteur. Puis, deux affaires inutiles se succèdent en suivant le même schéma : Avril trouve une enquête et Kujô va tout se faire expliquer par Victorica sans qu’on ait eu le temps de rentrer vraiment dans l’affaire. Du coup, même si la dernière histoire doit trouver sa conclusion dans le prochain volume, on peine là aussi à s’immerger dans le récit car la narration n’invite pas le lecteur à s’y plonger. Les graphismes sont quant à eux certes corrects, tant dans le design des personnages que la mise en scène, mais cela n’est hélas pas suffisant pour maintenir notre intérêt éveillé. Toujours décevant donc.

voir la fiche officielle ISBN 9782302013940