parution 01 décembre 2011  éditeur Soleil  collection Soleil Gothic
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Aventure - Action Shônen

Gosick T4

Une fois Julie, Kujô et Victorica à terre, la vérité est faite sur les crimes commis sur le bateau : Ned Baxter n’est pas le coupable, c’est Julie qui a en réalité tout orchestré ! Quelques révélations intéressantes mais un volume encore très moyen.


 Gosick T4, manga chez Soleil de Sakuraba, Amano
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

A bord d’un canot de sauvetage, Julie, Kujô et Victorica arrivent à rejoindre la terre ferme mais ne sont pas pour autant débarrassés de l’affaire qui les occupait sur la bateau Queen Berry. En effet, ils ont à peine posé le pied sur le quai que la police débarque et arrête Julie pour meurtre. Kujô n’en revient pas tandis que Victorica reste placide : la demoiselle avait deviné que Julie était la coupable. Se sachant perdue, Julie avoue qu’elle est effectivement l’auteur des méfaits qui ont eu lieu sur le bateau et explique alors pourquoi elle a voulu se venger des personnes qui étaient à bord. Il y a dix ans de cela, elle et les autres enfants qui avaient été enlevés ont été victimes d’un horrible jeu divinatoire servant en fait à prédire le déroulement de la Première Guerre Mondiale. Victorica ne pouvait pas savoir cela mais la fillette avait déduit la culpabilité de Julie à cause de certains détails dans son comportement...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’enquête sur le Queen Berry entamée au volume précédent trouve son issue dans la première moitié de ce volet : on apprend qui est le coupable, ses motivations et les origines de ce jeu de massacre. Si les explications concernant la vérité sur les méfaits de Julie sont relativement crédibles, on est un peu plus perplexe quant à la façon dont cela est rattaché à la Première Guerre Mondiale : cela tombe un peu comme un cheveu sur la soupe mais a au moins le mérite de dater le scénario qui n’était jusque-là pas vraiment associé à une époque particulière. Par ailleurs, on a le droit à une surprise de taille concernant le lien entre Victorica et l’inspecteur Du Blois. Les deux autres affaires menées par Kujô et Victorica ne sont quant à elles pas vraiment intéressantes : une des professeurs a commis un vol de biscuits quand elle était plus jeune, et Avril est passionnée par une histoire de fantôme pendant ses vacances. Mal amenées et inutiles, ces passages-là sont à peine divertissants et se montrent plutôt ennuyeux. De plus, les tentatives d’humour ne fonctionnent pas et seules les grimaces mignonnes de Victorica sont plaisantes. Globalement, ce quatrième opus n’est donc pas très enthousiasmant

voir la fiche officielle ISBN 9782302019058