parution 25 septembre 2014  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu yaoï
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique, Humour Yaoï

The tyrant who fall in love T9

A cause de l’incompétence de ses assistants, Sô-Ichi est débordé de travail. Morinaga lui propose d’organiser des entretiens pour trouver la personne idéale pour l’aider mais sa jalousie va gêner le travail. Un 9ème volet étonnant mais touchant.


The tyrant who fall in love T9, manga chez Taïfu comics de Takanaga
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Après une semaine de stage pour son futur travail, Morinaga ne pense qu’à une chose : retrouver Sô-Ichi. Hélas, ce dernier est encore à la fac car il a du travail. Morinaga décide donc d’aller le retrouver là-bas mais c’est un Sô-Ichi particulièrement en colère qui lui ouvre la porte du laboratoire. Celui-ci fait vivre un enfer à ses assistants car le travail n’a pas avancé depuis des jours. Morinaga les aide alors jusqu’au petit matin et pense pouvoir enfin fêter ses retrouvailles avec son petit ami. Cependant, ce dernier est trop fatigué pour lui souhaiter un bon retour et préfère dormir. Du coup, Morinaga va noyer son chagrin au bar habituel. Lorsqu’il rentre enfin à la maison, Sô-Ichi est réveillé et mange le repas qu’il lui a laissé. Sô-Ichi s’excuse alors pour son comportement et explique que l’incompétence des trois assistants temporaires que lui a imposés le directeur lui fait prendre trop de retard dans son travail. Morinaga décide alors d’aider Sô-Ichi à lui trouver un successeur digne de ce nom. Malheureusement, en voyant des gens défiler pour les entretiens, Morinaga déchante : il ne veut pas que quelqu’un de trop bien puisse passer ses journée auprès de Sô-Ichi car il est jaloux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bien que sonnant comme un dernier volume, le volet précédent - qui a deux ans d’écart avec celui-ci quand même ! - marquait en fait une grande étape dans la relation entre Sô-Ichi et Morinaga qui se parlaient enfin à cœur ouvert. De l’aveu même de la mangaka, celle-ci a exploité toutes les idées qu’elle voulait mettre dans leur histoire mais il lui reste cependant encore quelques petites choses à raconter. Cependant, étant donné qu’il n’y a plus vraiment de quoi faire un volume entier, on se contente de voir le couple sur seulement la première moitié. Le départ de Morinaga dans un an oblige Sô-Ichi à recruter des assistants, mais son amant se retrouve alors consumé par la jalousie et ne parvient plus à maîtriser ses émotions. La jalousie n’est pas nouvelle mais la vraie originalité vient du calme (relatif, bien sûr), de l’attention et du franc-parler de Sô-Ichi. Cela rend le duo touchant et plus tendre que d’ordinaire, et l’intrigue n’en est donc que plus plaisante à suivre. Et la deuxième moitié, vous direz-vous ? Elle nous permet de retrouver Kunihiro et Masaki : après le drame qu’il s’est produit, Masaki réalise qu’il est amoureux de Kunihiro, qui préfère quant à lui le rejeter plutôt que de croire en cet amour. Là aussi, on a le droit à des personnages torturés et qui tentent avec maladresse de communiquer ce qu’ils ont sur le cœur. Cette histoire n’est pas inintéressante non plus et ne chôme pas puisque le duo franchit de grandes étapes, de quoi passer un bon moment de lecture ! Au final, ce neuvième volet est certes plus épais que les autres malgré une moindre partie consacrée au duo principal, mais on n’est pas lésé quant au contenu. Espérons qu’il ne faille pas attendre deux ans de plus pour retrouver tout ce beau monde dans l’opus suivant.

voir la fiche officielle ISBN 9782351808535