parution 30 septembre 2005  éditeur Tonkam  collection Tonkam Frissons
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller Seinen

Homunculus T1

Avec un coup sur la tête on voit 36 chandelles, alors si l'on y perce un trou, que verriez-vous ? Un fond de chronique sociale, un zeste d'étrange et une couverture classieuse, il n'en fallait pas plus pour ce manga aussi palpitant que singulier.


 Homunculus T1, manga chez Tonkam de Yamamoto
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2005

L'histoire :

Tôkyô, par un froid matin d'hiver. "Le gars à la voiture", comme l'appellent les SDF du coin quitte le rassurant espace de sa petite auto pour débuter une nouvelle journée. Rien de bien trépidant néanmoins car monsieur Nakoshi a beau conserver son élégant costume, il n'en est pas moins à la rue. Sa seule véritable occupation journalière c'est d'aller se ressourcer 2h au bord de la mer avant de rentrer dormir dans sa voiture. Garée entre un hôtel première classe et le parc de Shinjuku, où dorment ses compagnons de galère, il la connaît sur le bout des doigts. Cette routine bien huilée va pourtant tomber sur un petit grain de sable car le problème principal quand on est sans domicile fixe c'est que l'argent vient vite à manquer. Et ça devient vite dramatique quand la fourrière enlève ce à quoi vous tenez le plus au monde. D'autant plus quand un jeune homme en blouson en cuir avec piercings et cheveux blonds vient vous proposer un petit trou dans le crâne (une trépanation) pour voir si vous acquerriez des pouvoirs paranormaux, en échange d'une coquette somme. N'importe qui enverrait un dingue pareil retourner faire sa coloration… Mais la tentation de retrouver son douillet nid d'acier ne mérite-t-elle pas de faire quelques concessions ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Disons le de suite, ce manga m'a littéralement emballé. Dès le premier regard, il intrigue avec sa couverture en relief, sobre et design (blanche avec un logo en rouge sang). Avec une accroche pareille il a intérêt à tenir la route ! Eh bien c'est gagné parce qu'une fois ouvert je ne l'ai plus refermé avant de l'avoir fini. L'histoire démarre pourtant doucement sur un registre qui sied plutôt aux chroniques sociales avec des sans-abris et un homme divisé qui ne peut se résoudre à accepter de faire partie de cette misère. On ressent pourtant une espèce de malaise ambiant comme un abcès qu'il faudrait percer. Et c'est précisément ce dont il s'agit. Un petit trou à la perceuse pour un hypothétique 6e sens et l'on bascule tout à coup dans le fantastique ou le bizarre. Le malaise se poursuit aussi avec le concours des personnages, l'un étrangement calme et attaché à sa voiture, l'autre étudiant rebelle mais posé aux idées farfelues. On ne sait jamais sur quel pied danser et l'histoire reste en permanence sur le fil du rasoir entre réalité et étrange. D'excellente facture, les dessins plutôt réalistes sont à la hauteur du scénario pour un tome aussi fascinant qu'inquiétant.

voir la fiche officielle ISBN 9782845806917