parution 01 avril 2015  éditeur Bamboo  collection Grand angle
 Public ado / adulte  Thème Historique

La Malbête T1

Monsieur Antoine en Gévaudan

Mandaté par le Roi pour stopper les exactions d’une mystérieuse bête qui s’en prend aux Hommes, Monsieur Antoine se rend dans le Gévaudan. Première partie d’une aventure concernant la légendaire bête du Gévaudan…


La Malbête T1 : Monsieur Antoine en Gévaudan (0), bd chez Bamboo de Ducoudray, Hamo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2015

L'histoire :

Au cœur du pays du Gévaudan, une bête féroce, que beaucoup décrivent comme une créature du diable, multiplie les attaques contre les humains, au point d’effrayer toute la population. Le Roi Louis XV décide donc d’envoyer dans cette région Antoine De Beauterne, son porte-arquebuse, avec pour mission de tuer rapidement cette bête et de ramener son cadavre à la cour. Accompagné de son fils, celui que l’on appelle « Monsieur Antoine » croise sur sa route un jeune garçon qui détecte tout de suite que sa monture est malade. Il lui diagnostique d'ailleurs un traitement. Intrigué par ce garçon à l’apparence misérable, mais à l’intelligence vive, Antoine le rachète à son père adoptif afin qu’il lui serve de guide en ces contrées inconnues. Cela lui évitera en outre d'être continuellement rabroué par son père adoptif. Arrivés à destination, De Beauterne et ses hommes sont attaqués par des chasseurs reconvertis en bandits de grand-chemin, qui en veulent à leur argent. Interrogeant ses agresseurs, Antoine apprend que ces derniers se sont reconvertis, suite à l’interdiction de chasser décrétée par Monsieur Deneval. Ce chasseur, et prédécesseur de Monsieur Antoine, veut en effet garder la terrifiante bête pour lui tout seul. Après s’être débarrassé des malandrins, grâce à un tour de passe-passe, Antoine part retrouver Deneval afin de lui remettre la missive du Roi lui annonçant qu’il le relève de ses fonctions…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sévissant à la fin du XVIIIème siècle, la bête du Gévaudan reste encore aujourd’hui une énigme. La légende évoque parfois un simple loup de taille supérieure à la moyenne, un loup-garou ou encore l’œuvre d’un tueur en série. Le scénariste Aurélien Ducoudray propose aujourd'hui de nous en donner sa propre vision, en mettant en scène les protagonistes historiques authentiques de l’époque, mais également un jeune garçon doué en médecine. Ce dernier en veut au Roi d’avoir tué son père, car il était protestant. La mise en place est réussie. On découvre avec plaisir la mystérieuse contrée où sévit la bête, mais aussi les différents personnages, comme l’attachant Barthélemy, le conciliant Antoine De Beauterne et son détestable fils. Si l’univers et l’ambiance sont bien efficients, on regrettera tout de même le manque d’action de cette première partie, qui reste pour le moment très bavarde. Pour la mise en images de cette revisite du mythe du Gévaudan, Ducoudray a fait appel à Hamo. Le dessinateur montre le même talent que dans ses autres séries (Special Branch, L’envolée sauvage…). La mise en scène soignée retranscrit parfaitement l’ambiance d'angoisse généralisée qui devait régner à l'époque. Pour conclure, l’univers de ce premier tome est donc très efficace et les protagonistes intéressants. Néanmoins, il manque un petit quelque-chose pour vraiment emballer le récit…

voir la fiche officielle ISBN 9782818932896