parution 01 septembre 2005  éditeur Dargaud  collection Poisson pilote
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Le chat du rabbin T4

Le paradis terrestre

Le chat est rentré en Algérie et accompagne les pérégrinations du Malka et de son lion. Une histoire toujours "chatoyante" à lire au coin d'un bon feu.


Le chat du rabbin T4 : Le paradis terrestre (0), bd chez Dargaud de Sfar, Findakly
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2005

L'histoire :

Après avoir visité Paris, le chat du rabbin est rentré chez lui. Pendant un séjour à Oran et alors que son maître est parti égorger des poulets, il écoute le Malka des lions narrer ses aventures. A la fin de ses propos, le lion (son lion !) fait mine de vouloir s'attaquer aux enfants qui l'entourent. Le Malka en appelle à Daniel et à Judah afin que le fauve laisse en paix les enfants d'Israël qui, en retour, le rétribuent : c'est ainsi que le Malka des lions gagne sa vie. Puis le Malka, son lion et le chat partent à pied dans le désert. Mais alors que la nuit tombe, un serpent s'approche de l'oasis où ils se sont arrêtés pour la nuit...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce quatrième tome des aventures du chat du rabbin s'inscrit dans la droite ligne des précédents. Le propos est toujours aussi pertinent, si déroutant : Sfar construit toute sa narration sur des quiproquos, des contre-pieds ou des causalités désarmantes. Exemple, « une fois, je (le chat) suis allé à Paris et il a plu. Alors, je suis rentré chez moi, en Algérie ». Quelle transition limpide, si absurde quelle paraît presque logique, lumineuse et ensoleillée ! Même la mort n'est plus redoutée mais, au contraire, souhaitée lorsque l'oubli guette. Notre chat a retrouvé la parole, du moins avec ses semblables, car la fraternité du règne animal reste incomprise des hommes qui préfèrent s'en tenir à l'habit et sont promptes à se faire la guerre. Et c'est là le seul bémol : le chat n'est plus le personnage central mais le narrateur parfois circonspect d'anecdotes digressives sans réelle trame continue. Des réflexions morales, si bien senties soient-elles, suffisent-elles "justement" à divertir ? Au diable ces réserves, les personnages semblent d'autant plus attachants qu'ils paraissent vulnérables à la lecture. Par ailleurs, le dessin de Sfar se laisse aller à toujours plus de fantaisies CHAToyantes propices à nous CHArmer. La préface, cette fois signée Jean « Moebius » Giraud, nous invite tous à grignoter ce rêve avec gourmandise. Alors, si CHAT vous dit, lisez papi Sfar, qui raconte si bien ses histoires !

voir la fiche officielle ISBN 9782205057256