parution 01 janvier 2009  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Anticipation, Chronique sociale

Reality Show T5

Total audimat

Le patron véreux de Mediacop manigance pour faire d'une prise d'otage une vraie réussite télévisuelle en termes d'audimat. Fin d'une série cynique et admirable.


 Reality Show T5 : Total audimat (0), bd chez Dargaud de Morvan, Porcel, Hubert
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2009

L'histoire :

Grenade est en émois. Cette grande ville d‘Espagne est la toute première à avoir élu un maire musulman. Cela ne semble pas plaire à beaucoup de monde… Et c’est la fille du maire qui en fait les frais, en se faisant enlever par le groupe ultra nationaliste Reconquista. Dans ce contexte de tension, Oshii débarque à Grenade, normalement pour y passer quelques vacances, mais surtout pour retrouver sa famille qu’elle a fuit depuis quelques années. Son père et sa mère lui fond un accueil plus que chaleureux, contrairement à son frère qui est plutôt branché sur le sarcasme… rapport à son récent statut de star policière sur l’émission Mediacop. Pendant tout ce temps, Oshii ignore que son patron véreux peut désormais ressentir toutes ses émotions, par l’intermédiaire de la bestiole martienne implantée à son insu dans sa colonne vertébrale. Assistés de casques conçus à cet effet, il en fait d’ailleurs profiter tout le conseil d’administration et Madame Titlege, agent de l’organisation chargée d’accréditer les nouveaux programmes. C’est ainsi qu’ils assistent aux retrouvailles familiales d’Oshii et de la première séance de torture de la fille du maire, diffusée sur une chaine pirate de Grenade…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le désormais célèbre Jean-David Morvan signe une réussite supplémentaire en achevant avec ce 5e tome une série passionnante et bien en phase avec les questions d’éthique médiatique que pose l’avènement actuel de la téléréalité. Choisissant un mode narratif plutôt original pour ce dernier acte, l’auteur assure la continuité des aventures d’Oshii, tout en renouvelant un suspens pourtant déjà à son comble. En pénétrant dans les arcanes de Mediacop, le lecteur en comprendra mieux le fonctionnement et pourra se demander, avec quelques bruns de paranoïa, si cette histoire du futur n’a pas quelques reflets d’actualité. Pas toujours très détaillé, le graphisme de Francis Porcel est parfois moins convainquant. Il séduit pourtant par un dynamisme maîtrisé et un sens des cadrages qui colle bien à la série. Expressif et aux empreintes vaguement manga, ce coup de crayon mérite tout à fait ses admirateurs. Porcel domine sans problème les désidératas de Morvan et transcrit admirablement ce scénario à deux vitesses. Total Audimat clôt un deuxième cycle aussi bon que le premier…

voir la fiche officielle ISBN 9782505003540