parution 01 août 2006  éditeur Delcourt  collection Conquistador
 Public ado / adulte  Thème Mondes décalés, Aventure - Action, Historique

Hauteville house T3

Le Steamer Fantôme

Un monstre Maya ectoplasmique sanguinaire aux mains de Napoléon III... un bateau à vapeurs remplis de soldats morts-vivant remontant la rivière vers Atlanta... Un choc steampunk des cultures et des civilisations.


 Hauteville house T3 : Le Steamer Fantôme (0), bd chez Delcourt de Duval, Gioux, Beau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire :

Gavroche a enfin réussi à localiser et dérober le mystérieux manuscrit détenu jusqu’alors par les sbires de l’empereur Napoléon III. Celui-ci est un extrait inconnu des mémoires de Bernal Diaz Del Castillo, le chroniqueur de Cortès lors de l’expédition chez les Aztèques en 1519. Poursuivis frénétiquement par les forces spéciales de l’empire, Gavroche parvient tout de même à rejoindre tant bien que mal Désiré, un vieux spécialiste qui lui traduit le manuscrit. L’écrit révèle qu’un empereur Aztèque a donné à Cortés un bijou très particulier, qui avait été offert à son peuple par le Dieu Quetzal Coatl. Celui-ci permet d’ouvrir des portes secrètes du Palais de Tulum dont les entrailles renferment une arme redoutable. Gavroche arrive à mobiliser la résistance mexicaine afin d’empêcher Napoléon d’acquérir cette arme absolue. Après quelques actions sanglantes, Gavroche et les mexicains arrivent à Tulum pour y découvrir un carnage diabolique : la légion de l’empire a été anéantie dans un effroyable bain de sang. Le lieutenant Augustin agonisant, seul survivant de la boucherie, décrit les évènements : une bête ectoplasmique en mal de chair fraîche, est sorti de son hibernation ancestrale pour se servir sur le tas avant d’être emprisonnée dans un sarcophage spécial. Embarqué à bord du Clovis, un cuirassé du troisième empire, le sarcophage est maintenant en route pour la Floride…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce 3e épisode se présente comme le pilier central de la série. Les nombreux mystères qui nous tenaient en haleine jusqu’alors, sont à présent révélés. L’histoire rebondit alors et d’autres arcanes, plus étranges encore, apparaissent pour assurer le suspens. Pour l’ambiance, les auteurs proposent plus que jamais dans ce steamer fantôme une énigme entre les Goonies et Pirates des Caraïbes. Genre en marge devenu à la mode, l’univers steampunk est encore plus abouti que sur les deux premiers opus. Graphiquement, Thierry Gioux et Quet utilisent au mieux les espaces, du désert aux abîmes océaniques, en passant par les nuages. Les changements de décors sont parfois radicaux, au grand plaisir des lecteurs. Un vrai voyage entre ciel, terre et mer, magnifié par le coloriage subtil de Carole Beau. Bien qu’obscur, complexe et parfois faussement décousu, le scénario de Stéphane Duval vous tient et vous entraîne. Mais, faites gaffe, si vous avez le malheur de vous prendre au jeu, vous tomberez du haut de la falaise avant de vous en rendre compte. Car ici, au risque d’en agacer une paire, il n’y a pas de fin : tout s’arrête en pleine action. De quoi nous mettre largement en haleine pour la suite…

voir la fiche officielle ISBN 9782756002088