Le Singe de Hartlepool, bd chez Delcourt de Lupano, Moreau ©Delcourt édition 2012

Le Singe de Hartlepool

Durant les guerres napoléoniennes, les anglais trouvent un singe échoué sur leurs côtes et le prennent pour un français. Il sera jugé et pendu ! Une anecdote folklorique réelle – mais lourde de sens – romancée avec truculence…

L'histoire : En 1814, un navire de la Grande Armée croise dans la mer du nord, au large de l’Angleterre. A son bord, en guise de distraction, l’équipage a trouvé marrant d’habiller leur mascotte, un chimpanzé baptisé Nelson, en tenue d’officier. L’animal singe à merveille le défilement des troupes et la célèbre posture de Napoléon, ce qui fait s’esclaffer le capitaine. Ce dernier rit beaucoup moins en entendant son petit mousse chanter en anglais tandis qu’il nettoie le pont. Apprenant que le gamin a eu une nourrice anglaise – ô honte ultime ! – il lui applique une sentence inique : il le fiche à la baille ! C’est à ce moment que débute une terrible tempête. La foudre frappe le mat, qui tombe à l’eau. Le mousse s’y agrippe, tandis que le navire verse sur le flan. Le lendemain, la petite ville côtière d’Hartlepool est euphorique : et un bâtiment ennemi de moins ! Les anglais se bousculent pour cueillir divers trésors échoués sur leurs plages. Ils trouvent aussi le singe, sonné mais encore vivant et toujours en tenue d’officier. N’ayant jamais vu ni entendu de français, ils en déduisent qu’il s’agit d’un espion de Napoléon et tentent de le capturer. Apeuré, l’animal se défend, mord et finit dans un filet puis en prison. Il va devoir être jugé et les circonstances ne plaident pas franchement en sa faveur. Plus loin, le petit mousse est lui aussi vivant. Etant donné qu’il est parfaitement anglophone, il se fait passer pour un anglais…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  En quelques années et dans des registres variés, Wilfried Lupano est devenu l’un des meilleurs pilotes de l’écurie Delcourt. Etrangement, c’est pourtant la première fois qu’il se confronte à l’exercice du one-shot. Pour ce faire, il s’est emparé d’une simple anecdote, qui a forgé le folklore de la petite ville d’Hartlepool (au nord de l’Angleterre, sur la côte Est), mais quasi inconnue en France. Parenthèse culturelle : en 1814, dans les restes d’un naufrage au large des côtes, les habitants (des ruraux) ont trouvé un singe survivant portant un uniforme français – certainement une distraction pour feu l’équipage. N’ayant jamais vu de français, ils en déduisirent qu’il s’agissait d’un espion de Napoléon, qui méritait jugement et pendaison ! Etant donné que l’anecdote est officiellement dépourvue de plus amples précisions, Lupano s’est amusé à en romancer les détails avec la truculence et la verve qu’on lui connait. Quelques répliques bien senties vous soulageront même de fous rires. Au-delà de la farce (macabre), l’histoire qui en résulte met en évidence la bêtise raciste ordinaire, l’ignorance, la méconnaissance de l’autre, forcément ennemi… Une problématique qui restera hélas longtemps d’actualité et qui prend tout son sens au travers du légendaire antagonisme franco-britannique. Lupano s’appuie sur les talents de Jérémie Moreau, un jeune auteur – Prix Jeunes Talents à Angoulême 2012 tout de même – pour qui il s’agit de la première publication. Son trait spontané et caricatural – ça ne se remarque pas, mais il est infographique ! – joue admirablement sur le picaresque des situations, parfaitement adapté au registre.

  • scénar dessin


8 septembre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 14.95-5% = 14.2

sur


Le Singe de Hartlepool, bd chez Delcourt de Lupano, Moreau ©Delcourt édition 2012

05 septembre 2012

Delcourt

Mirages

voir la fiche officielle

9782756028125

ado / adulte

Conte - Féerie, Politique

Le Singe de Hartlepool série terminée en France
1 album paru, 1 prévu