parution 17 avril 2013  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les Ombres du Styx T2

Vox populi

Destin funeste d’Aquila, submergé par son amour et par le peuple. Une suite en forme de tragédie, toujours intéressante et brillante.


Les Ombres du Styx T2 : Vox populi (0), bd chez Delcourt de Dethan
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

Terentius Aquila veut profiter pleinement de sa liaison avec la belle Egyptienne Hennouttanebet. Cependant, le frère d’Henout interrompt leurs ébats. Aquila leur propose d’aller tous ensemble au théâtre Marcellus, mais Henout refuse. Elle rappelle à son amant que sa compagne et son fils la détestent, car ils se sentent délaissés à cause d’elle. A son retour, Aquila subit les reproches habituels de son épouse Sabina. La famille se rend au théâtre, mais Aquila est surpris de voir qu’ils sont escortés par de nombreux gardes du corps. Son père lui explique qu’un nouvel enfant a encore disparu. Le cinquième ! Cette disparition provoque la psychose, car il s’agit du fils d’un grand commerçant. La cité de Rome vit sous tension et la suspicion est partout. Les Egyptiens sont pointés du doigt et beaucoup sont agressés en pleine rue…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le tome deux de cette enquête antique démarre de surprenante manière, avec la disparition totale du suspense et du policier. En effet, le récit s’entame par une scène idyllique où l’on suit la vie du noble Aquila et sa relation passionnelle avec la belle égyptienne. Cependant, la réalité n’est pas si rose, puisqu’Aquila est prisonnier de son mariage arrangé. Au milieu de l’album, Isabelle Dethan parle enfin de la fameuse énigme de la série : les morts violentes des enfants. Pourtant, à la différence du tome un, l’évènement est relégué au second plan et l’on continue à suivre le destin sombre d’Aquila. Habilement, Dethan mêle les deux intrigues, l’une expliquant l’autre irrémédiablement. En effet, les meurtres effroyables auront une incidence funeste sur le couple Henout et Aquila. Le tueur aux momies va frapper d’une façon plus qu’originale, provoquant la désolation et la mort. Construit comme une tragédie grecque, l’album joue sur la passion amoureuse impossible. Comme une pièce racinienne, la tension augmente au fur et à mesure et Aquila se retrouve très rapidement dans une affreuse impasse qui ne pourra se résoudre que dans un bain de sang. C’est vraiment le point fort de la série : Dethan, spécialiste de l’Antiquité, traverse le temps et offre un voyage superbe au lecteur. Avec un amour profond de l’histoire ancienne, l’auteure restitue à merveille toute la vie romaine de l’époque : tensions entre les castes, orgies et fêtes nocturnes, puissance de la famille, langage des personnages. On a même le droit à une réflexion sur la méfiance de l’étranger (les Egyptiens) en plein temps de crise… Un thème qui reste encore d’actualité. Le dessin est parfaitement colorisé, avec des teintes douces et légères qui rappellent le style des fresques de l’époque. Pourtant, les visages sont assez grossiers et peu expressifs. Un cours d’histoire prenant et à peu de frais, plébiscité par le peuple…

voir la fiche officielle ISBN 9782756029948