parution 07 juin 2017  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Western

Marshal Bass T1

Black & White

River Bass, premier Marshal adjoint noir, va traquer et infiltrer un groupe d’esclaves affranchis hors la loi qui sème la terreur et le chaos. Un western aux petits oignons qui nous plonge dans l’Arizona de la fin du XIXème siècle.


 Marshal Bass T1 : Black & White (0), bd chez Delcourt de Macan, Kordey, Desko
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2017

L'histoire :

1875, Etat d’Arizona. Un gang d’esclaves affranchis, sous les ordres d’un mystérieux Milord, sème la terreur dans tout l’Etat. Avec son équipe de Marshals, le colonel Terrence B. Helena mène l’enquête et traque sans grande réussite le petit groupe de hors la loi. River Bass, un fermier afro américain, va être recruté comme Marshal adjoint pour infiltrer le gang. Tiraillé entre les doutes de sa femme, son intime conviction pour la justice et le manque de reconnaissance de la profession pour un esclave affranchi, Bass va accepter le job. Le fraichement nommé Marshal adjoint se présente devant Milord en tant que Bill Derby, un dangereux hors la loi que le colonel avait refroidi en toute discrétion. Le chef de gang doute des propos de Bass et décide de le ligoter jusqu’à vérification de son identité. Au même moment, une partie de la bande de fugitifs s’attaque à la banque de la petite ville d’Olive Grove, mais ils sont attendus de pied ferme par les habitants qui défendent bec et ongle leurs économies. Seul Pork et Beef, deux membres du gang et ex compagnon de route de Bill Derby, s’échappent du traquenard sans le sou. Les deux acolytes se présentent, à leur tour, devant Milord, après leur échec et identifient, pour des raisons qui leurs sont propres, River Bass comme étant Bill Derby. Sous couverture, le Marshal va s’intégrer au groupe et poursuivre son chemin avec le gang. Peu avant l’attaque de la prochaine ville, Milord découvre que Bass est un Marshal adjoint et ce dernier va devoir lutter non plus pour la justice, mais pour sauver sa propre vie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dès que le thème du western est abordé, la comparaison aux références du genre, que ce soit Blueberry (Dargaud) ou encore Durango (Soleil), ou plus récemment la superbe série Undertaker (Dargaud) s’impose. Au vu des « mastodontes » qui sont déjà sortis, le risque avec ce thème est de tomber dans la banalité et de se dire que c’est un énième western sans relief. Mais l’album Marshal Bass a ce petit truc de différent. Ce petit truc en plus qui le place comme un album à part entière sans comparaison aux autres séries précitées. Le héros du scénariste Darko Markan est un afro américain, esclave affranchi et Marshal adjoint. De quoi apporter de la profondeur et du relief au récit. Bien évidement, la condition des esclaves est abordée, la violence de l’époque aussi, les doutes sont permis concernant les vrais raisons de l’embauche de Bass par le colonel et surtout l’impression du manque de reconnaissance du titre porté par un noir de la part de la profession est bien présente. Les dessins d’Igor Kordey sont très bien réalisés, autant les humains que les animaux. Mention spéciale pour la double page 10-11 illustrant l’attaque de la banque de la ville d’Olive Grove, qui montre tout le talent de ce dessinateur. Que dire des couleurs du maestro Desko qui nous en met plein les mirettes… Ouvrez simplement l’album chez votre libraire préféré et regardez les superbes couleurs du coucher de soleil de la première planche. C’est beau. La série est prévue en diptyque à parution rapprochée, avec un tome 2 annoncé au deuxième semestre 2017. Il faudra donc juste patienter quelques mois pour découvrir la suite de ce très bel album.

voir la fiche officielle ISBN 9782756082066