parution 04 mai 2018  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Humour

Jojo T2

1991-1998

Gros-Louis, Jojo et sa grand-mère vont passer leurs vacances d’été à la campagne et plus particulièrement à la ferme d’Angèle, la cousine de mamy. La suite des aventures de l’espiègle petit gars à casquette verte…


 Jojo T2 : 1991-1998 (0), bd chez Dupuis de Geerts
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2018

L'histoire :

Les grandes vacances viennent de débuter et Jojo, sa grand-mère et son meilleur ami Gros-Louis s’apprêtent à prendre le train en direction d’Aventières, un charmant village de campagne où vit la cousine de grand-mamy, Angèle, avec toute sa famille. Cette dernière les a en effet invités à passer les deux mois de vacances d’été dans sa ferme. Au guichet de la gare, mamy Léontine est agréablement surprise de découvrir que l’employé des chemins de fer connaisse leur destination, alors qu’il s’agit d’un coin très retiré. Le guichetier se met alors à se faire mousser en prétendant connaître son métier, mais en fait la raison est toute autre. En effet, juste avant, il a eu un client se rendant exactement au même endroit. D'ailleurs, il s’agit ni plus ni moins que du directeur de l’école de Jojo et Gros-Louis. Les deux garnements montent donc, sans le savoir, dans le même train que lui. Bien plus tard, après de longues heures de voyage en train, le trio arrive enfin à la ferme. Sur place, Jojo fait connaissance avec Angèle, le costaud Odilon, la timide Emma, le très sociable Thomas et la petite dernière, Marie. Une jolie petite blonde qui ne laisse pas du tout Gros-Louis indifférent. Au même instant, le directeur, qui a passé tout le trajet dans le wagon d’à côté en se réjouissant de ne plus voir d’enfants pendant deux longs mois, se réveille alors que le train est arrêté depuis un bon moment…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette seconde intégrale de la génialissime série d’André Geerts regroupe les albums 5 à 8. Comme toujours dans ce genre de recueil, ils sont précédés d’un dossier complet et intéressant, sur les coulisses de l’époque où ont été réalisés les albums. Les années 90 sont d’ailleurs une période assez faste pour l’auteur. Car en plus de Jojo qui s’installe confortablement dans le journal Spirou, Geerts réalise également la série Mademoiselle Louise sur des scénarios de Sergio Salma. En prime, il est choisi pour illustrer le calendrier des scouts chaque année. Pour ce qui est des albums, les deux premiers de cette intégrale, Un été du tonnerre & Le serment d’amitié proposent de courtes histoires qui, ensemble, forment une histoire complète avec un fil rouge. Un principe assez rare pour l’époque qui fonctionne particulièrement bien. Le troisième, Mamy se défend, lui, propose à l’inverse des historiettes sans lien entre elles. Enfin, le dernier contient une histoire complète publiée sans interruption dans le magazine Spirou. Monsieur je-sais-tout propose d’ailleurs une histoire amusante où le héros devient une encyclopédie sur pattes après avoir reçu un dictionnaire sur la tête. Bref, Geerts sait à chaque fois mettre en scène des tranches de vie plaisante, via lesquelles il transmet la nostalgie et la spontanéité de l’enfance. Les dessins, quant à eux, sont typique de l’école de Marcinelle et du style dit « Gros nez ». Une excellente compilation pour (re)découvrir cette série et ses attachants protagonistes…

voir la fiche officielle ISBN 9791034730148