parution 17 septembre 2010  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Mondes décalés

Les corsaires d'Alcibiade T5

Aléthèia

L'équipe des récupérateurs apprend la vérité sur leur employeur, qu'ils prenaient jusqu'alors comme une organisation secrète au service de la Couronne. Fin d'un premier cycle... définitivement épuisant.


Les corsaires d'Alcibiade T5 : Aléthèia (0), bd chez Dupuis de Filippi, Liberge
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2010

L'histoire :

1826, Ile de Yaku-Shima. C'est sur cet îlot fortifié au large du japon que Maryline, Lydia, Mike et Peter découvrent qu'Edinger, l'ennemi qu'ils ont poursuivi (en vain) ces derniers mois, est mort lors du dernier affrontement en Antarctique. Héléna, qui avait finalement rejoint ce soi-disant traitre à la Couronne Britannique, a beaucoup de révélations à faire. C'est ainsi que les survivants de l'équipe de récupérateurs découvrent enfin la vérité sur l'organisation d'Alcibiade, leur employeur... Et la vérité n'est pas si surprenante. Loin de travailler pour la Reine, les dirigeants d'Alcibiade ne seraient qu'une bande d'intellectuels et de riches industriels menant une double vie et complotant pour prendre le pouvoir et remplacer la monarchie par un collège d'érudits. Reste à savoir comment ils vont maintenant pouvoir sortir de l'immense piège qui s'affirme à l'horizon : des milliers de navires de l'empereur entourent l'île. Bientôt, il ne fait plus aucun doute qu'ils bénéficient d'une logistique hors du commun qui porte la signature d'Alcibiade…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C'est un gros effort supplémentaire qu'il faudra faire pour arriver enfin au bout de ce premier cycle laborieux des Corsaires d'Alcibiade. La série a pourtant tout pour plaire : une trame scénaristique passionnante, des idées excellentes dignes des meilleurs steampunk, des auteurs de talent… Et rien n’y fait : l'ensemble ne fonctionne pas. Ainsi, ce dernier tome confirme hélas l'impression que laissent les 3 précédents albums, loin de la fraîcheur de la nouveauté originale qui émanait du premier tome. Si quelques planches d’Eric Libergé sont du plus bel effet, la plupart d'entre elles sont décousues et les cadrages déroutants. Le « graphiste » Libergé propose des premiers plans inventifs, qu'il noie systématiquement dans un décor embrumé et illisible. Le tout est plombé par une avancé du scénario de Denis-Pierre Filippi d'une lourdeur incroyable, aux dialogues souvent inintéressants. Tout cela est bien fatiguant et on prend peu de plaisir à suivre cette histoire… qui au fond n'est pas si mauvaise que cela.

voir la fiche officielle ISBN 9782800147321