parution 13 novembre 2014  éditeur Glénat  collection Caractère
 Public ado / adulte  Thème Historique, Guerre

Il était une fois en France

(intégrale)

Roumain, émigré, ferrailleur, mari, père de famille, résistant, collabo, caïd... sont les qualificatifs qui déterminent le profil de Joseph Joanovici. Une saga mafieuse époustouflante et parfaitement maîtrisée par deux auteurs au sommet de leur art.


Il était une fois en France, bd chez Glénat de Nury, Vallée, Delf
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2014

L'histoire :

Au début du XXème siècle, en Roumanie, deux enfants se cachent pour échapper à un terrible pogrom. Joseph et Eva se marieront quelques années plus tard, avant de déménager pour la France en 1925. Là-bas, ils se rendent auprès d'Emile Krugh, l'oncle de la jeune femme, qui est aussi ferrailleur à Clichy. L'homme est bourru et pas franchement enclin à aider cette famille venue de loin. Mais Joseph est un vrai expert en métaux. Rapidement, il permet à Emile de faire fructifier son affaire, en négociant directement avec les clients. Il en profite pour mettre une jolie somme d'argent de côté pour sa famille. Le roumain est désormais père de deux petites filles. Alors que l'économie devient difficile et qu'Emile a du mal à trouver des finances pour ses affaires, Joseph lui offre son aide et sauve la société, en échange de la majorité des parts. Puis en raison de la guerre et du marché noir, le roumain fait véritablement fortune. En 1947, il est le plus puissant caïd de Paris. Son pouvoir d'influence est sans commune mesure. Mais son passé est flou – entre résistance et collaboration – la DST et un juge se mettent à enquêter...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis le début des années 2000, le scénariste Fabien Nury multiplie les bandes dessinées avec panache et intelligence. En 2007, il a revisité l'histoire de Joseph Joanovici, un ferrailleur roumain émigré en France avant la seconde guerre mondiale et dont le passé trouble a alimenté bien des rumeurs à son encontre. Collabo ou résistant ? Le trouble qui entoure cet individu avait de quoi susciter inspirer Fabien Nury. A partir de ce destin ambiguë mais authentique, le scénariste a concocté une fresque gigantesque se déroulant sur plusieurs décennies. Cette saga mafieuse à la française est habile, accessible et passionnante. La personnalité ambivalente de Joseph Joanovici interpelle, intrigue et nous surprend toujours. Au long de ces 300 pages, vous découvrirez un individu qui n'a pas un seul coup d'avance, mais toujours deux ou trois. Aussi fort que Le Parrain de Francis Ford Coppola, ce ferrailleur a réellement construit un empire du crime comme la France en a rarement connu. Le scénariste est parvenu à construire une histoire captivante, bien au-delà de la simple biographie romancée, en reprenant des codes identifiés par le grand-public : les flics corrompus, les nazis ouverts à la discussion, le juge trop intègre. L'inspiration du cinéma est clairement perceptible dans le travail de Nury. Cela se ressent dans la manière dont les événements se déroulent. Les rebondissements sont amenés au bon moment et on ne décroche jamais de l'ouvrage. Le trait semi-réaliste de Sylvain Vallée fait lui aussi des merveilles. Ses personnages ont une vraie tronche, de celles dont on se rappelle bien des années plus tard. La colorisation de Delf est elle aussi impeccable et participe à l'aura envoûtante d'Il était une fois en France. Si vous êtes passés à côté de la série lors de sa première parution, ne ratez pas l'occasion d'embarquer pour plusieurs heures de divertissement de haut vol.

voir la fiche officielle ISBN 9782344005231