parution 19 novembre 2014  éditeur Glénat  collection Vécu
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les chemins de Malefosse T22

Fortune vagabonde

Le roi Henri IV envoie Arnaud D’Ossat à Rome rencontrer le Pape afin de négocier son mariage avec Gabrielle et surtout son dé-mariage d'avec Margot. Un tome plein d’intrigues et de rebondissements parfois confus.


Les chemins de Malefosse T22 : Fortune vagabonde (0), bd chez Glénat de Bardet, Goepfert, Faucon
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2014

L'histoire de la série :

En 1589, la France est totalement divisée. Les forces papistes ont pris le pouvoir et la ville de Paris. En effet, Henri III a renié la foi catholique pour rejoindre Henri de Navarre. Le royaume est donc tiraillé entre les catholiques et les Huguenots. Les paysans souffrent de cette querelle politique et religieuse puisque leurs villages sont régulièrement pillés. Henri III décide de reprendre le pouvoir et assiège Paris, mais des moines complotent contre lui. Au milieu de ce bourbier, Gunther, un soldat allemand, va tenter de trouver sa place en cherchant l’aventure et la fortune.

L'histoire :

Le moine Converg Alberto se rend à Rome afin d’y amener les lettres du roi Henri de Navarre à destination du Pape Clément. En effet, il veut se convertir au catholicisme, car il souhaite un dé-mariage avec Margot, dans le but d’épouser Gabrielle, sous le consentement du Pape. Malheureusement, un homme vêtu de noir et masqué le suit dans les ruelles de Rome. Il le tue et lui vole les lettres. Plus tard, Arnaud D’Ossat se trouve avec le Pape et s’entretiennent de la mort de ce moine. Il ne fait aucun doute pour eux qu’un complot se trame afin d’empêcher le roi de France de se marier. Arnaud D’Ossat se demande si ce complot ne vient pas de la Manus Dei. Le Pape fait alors tout ce qu’il peut pour les remettre dans le droit chemin. L’Espagne et le roi Philippe II sont sûrement derrière tout cela. Il a reçu récemment un de ses émissaires à Rome, en la personne du père Louvel. Il reste persuadé que Louvel et l’Espagne sèment le trouble et le désordre dans la chrétienté. De fait, il le consigne à Rome sous bonne garde. Il convoque maître Elio Danaise afin de le missionner. Son but : retrouver les lettres et l’assassin qui va avec elles…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au générique du 22ème opus de cette série emblématique de la collection Vécu de Glénat, Daniel Bardet (au scénario) et Brice Goepfert (au dessin) répondent une nouvelle fois présents. Les couleurs sont quant à elles réalisées par Patricia Faucon. L’histoire se déroule au XVIème siècle, dans une Europe divisée par de nombreuses rivalités entres royaumes chrétiens. Pour exemple, la France tient alors pour roi légitime le protestant Henri de Navarre. Celui-ci se convertit pour la circonstance et souhaite demander au Pape de casser son mariage avec Margot afin de pouvoir épouser dame Gabrielle. Or rien ne se passe comme prévu et les complots vont bon train pour déstabiliser la tête du royaume. La complexité des intrigues, ainsi que les nombreux personnages, pèsent sur la compréhension optimale du récit, pour celui qui ne maîtrise pas parfaitement la série. Dans l’album précédent, il s’agissait d’une histoire de fausse monnaie ; ici, l’intrigue se poursuit confusément avec, en sus, la mission d’Eiio Danaise parti à la recherche des lettres volées. Le dessin tire de nouveau l'opus vers le haut, d’un réalisme louable pour les décors... moins convaincant pour les personnages, aux faciès parfois figés dans des postures grimaçantes et des strabismes divergents. Malgré la difficile compréhension de l’ensemble, la fluidité du trait emmène admirablement le lecteur dans l’époque...

voir la fiche officielle ISBN 9782723497947